Posted by: APO | 8 June 2009

Gabon / Omar Bongo / Communiqué intégral du Gouvernement gabonais sur le décès du Président Omar Bongo Ondimba – Texte intégral


 

 

Communiqué intégral du Gouvernement gabonais sur le décès du Président Omar Bongo Ondimba – Texte intégral 

 

LIBREVILLE, Gabon, 8 juin 2009/African Press Organization (APO)/ — Communiqué intégral du Gouvernement gabonais sur le décès du Président Omar Bongo Ondimba – Texte intégral :

Message du Premier ministre chef du gouvernement, monsieur Jean Eyeghé Ndong :

« Chers concitoyens, ce matin du lundi 8 juin 2009 aux environs de onze heures, j’ai indiqué à la presse qu’après m’être entretenu avec l’équipe médicale en compagnie du président de l’Assemblée nationale, du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, du Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, du Coordonnateur général des affaires présidentielles, du Représentant personnel du chef de l’Etat ainsi que de quelques membres de sa famille, j’ai constaté à cette occasion que le chef de l’Etat à qui j’avais rendu visite en unité de soins intensifs était bien en vie.

Mais, nous savions tous que l’état de santé du président de la République était devenu préoccupant depuis quelques jours. C’est à 14 heures 30 que l’équipe médicale qui le suit m’a informé, ainsi que les officiels et les membres de la familles présents que le président de la République son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba, venait de rendre l’âme des suites d’un arrêt cardiaque à l’hôpital Quiron de Barcelone.

Chers frères et sœurs gabonais, comme nous le savons tous, le président El Hadj Omar Bongo Ondimba, a tout au long de sa vie politique, consacrée à son pays et au peuple gabonais, cultivé l’unité et la cohésion des Gabonais pour une paix véritable. Cette paix, nous la vivons et nous devons la préserver dans le respect des institutions de la République.

En cette circonstance douloureuse, le gouvernement de la République vous invite à rester unis et solidaire dans le recueillement et la dignité.

A compter d’aujourd’hui, un deuil national de 30 jours est décrété sur l’ensemble du territoire national. Par conséquent, les drapeaux sont mis en berne pendant cette période.

Le programme des obsèques sera connu ultérieurement ».

SOURCE

Primature Gabonaise


Categories

%d bloggers like this: