Posted by: africanpressorganization | 16 April 2015

Le Comité de l’ONU contre la torture examine la République du Congo


 

Le Comité de l’ONU contre la torture examine la République du Congo

 

GENEVE, Suisse, 16 avril 2015/African Press Organization (APO)/ Le Comité de l’ONU contre la torture examinera la République du Congo les 22 et 23 avril prochains lors de sessions qui seront diffusées en direct.

La République du Congo est l’un des 157 États parties à la Convention contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants et, à ce titre, il doit se soumettre à des examens réguliers de son niveau d’avancement devant le Comité constitué de 10 experts indépendants.

Le Comité engagera un dialogue avec la délégation du gouvernement congolais et entendra également des ONG.

Séances publiques: 10:00-12:00 (09:00-11:00 à Brazzaville) le 22 avril, 15:00-17:00 (14:00-16:00 à Brazzaville) le 23 avril

Lieu: Palais Wilson, à Genève Retransmission en direct: http://www.treatybodywebcast.org/.

 

Parmi les questions susceptibles d’être soulevées figurent notamment: Les mesures visant à prévenir et combattre la torture dans tous les lieux de privation de liberté ; le respect des garanties procédurales et des garanties fondamentales; les enquêtes et l’accès à des recours juridiques pour les victimes de la torture ; la détention arbitraire ; la surpopulation carcérale ; l’usage excessif de la force lors d’opérations de police récentes et le principe de non-refoulement.

 

Des informations supplémentaires et le rapport de la République du Congo sont disponibles ici: http://tbinternet.ohchr.org/_layouts/treatybodyexternal/SessionDetails1.aspx?SessionID=961&Lang=fr . Le Comité publiera ses observations finales à cette même adresse le vendredi 15 mai.

Une conférence de presse est prévue le 15 mai à 12h30 au Palais des Nations à Genève, lors de la présentation par le Comité de ses observations finales sur la République du Congo et les autres pays qui font actuellement l’objet d’un examen – Nouvelle-Zélande, la Roumanie, le Luxembourg, l’Espagne, la Colombie , la Serbie et L’Ex-République yougoslave de Macédoine.

 

SOURCE 

United Nations – Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR)


 


Categories

%d bloggers like this: