Posted by: APO | 4 August 2014

Contrefaçon de logiciels sur le continent Africain : Trois sociétés sont condamnées par décisions de justice pour avoir reproduit et/ou utilisé illégalement la marque Sage ou ses logiciels


 

Contrefaçon de logiciels sur le continent Africain : Trois sociétés sont condamnées par décisions de justice pour avoir reproduit et/ou utilisé illégalement la marque Sage ou ses logiciels

 

La société Sage annonce avoir remportée trois procès en première instance contre des sociétés pirates au Maghreb et en Afrique francophone

 

PARIS, France, 3 août 2014/African Press Organization (APO)/ La société Sage (http://www.sage.com), un des principaux éditeurs mondiaux de logiciels de gestion professionnels, annonce avoir remportée trois procès en première instance, contre des sociétés pirates au Maghreb et en Afrique francophone. Les dommages et intérêts et/ou amendes s’élèvent à plusieurs milliers d’euros et des peines de prison ont également été infligées.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/sage.png

 

Photo: http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=1272
(Fabien Poggi, directeur export de Sage)

 

La contrefaçon de logiciels et de marque est un phénomène planétaire qui impacte aussi bien les éditeurs de logiciels, les entreprises et les économies nationales. La concurrence déloyale que leur imposent les contrefacteurs, entraine des pertes considérables : destruction d’emplois, pertes de recettes fiscales, frein à l’innovation informatique…

 

« Malgré notre leadership sur le marché, le piratage reste un facteur qui pénalise non seulement Sage et notre activité, mais aussi la dynamique de développement de l’édition des logiciels sur le continent et donc l’activité économique en découlant », regrette Fabien Poggi, directeur export de Sage.

 

Pour preuve, les chiffres sur l’étendue du phénomène sont préoccupants. Selon la dernière étude du regroupement des éditeurs internationaux “The Software Alliance” (BSA), le taux de piratage de logiciels sur la zone Afrique/Moyen-Orient s’est établi à hauteur de 59 % en 2013 et s’envole sur des pays comme l’Algérie (85%), le Cameroun (82%) ou encore la Côte d’Ivoire (80%). Ce taux préoccupant n’a enregistré aucune tendance à la baisse depuis 2009.

 

Ces décisions de justice interviennent après de nombreuses actions de sensibilisation menées par Sage auprès des institutionnels, avec d’autres éditeurs internationaux. En parallèle, Sage attire l’attention du public et des entreprises aux risques liés à l’utilisation de logiciels piratés que ce soit sur des ordinateurs, des mobiles ou encore dans le “cloud” et sur la nécessité de mettre en place des programmes de gestion des actifs logiciels, afin de favoriser l’efficacité opérationnelle qui profite directement à leur productivité. Pour toute question, une adresse est mise à leur disposition : antipiratage@sage.fr

 

Distribué par APO (African Press Organization) pour Sage.

 

 

Contact presse

Carole Basson

Tél. : +33 (0)5 56 181 744

Carole.basson@sage.com

 

À propos de Sage

Nous proposons aux petites et moyennes entreprises une gamme de logiciels et de services de gestion d’entreprise intuitifs, fiables et efficaces, que ce soit pour la comptabilité et la paie, l’ERP, ou encore la gestion de la relation client. Nos clients bénéficient en permanence des conseils et de l’assistance de notre réseau mondial d’experts implantés localement, qui les aide à résoudre les problèmes liés à leur activité en leur donnant les moyens de réussir. Fondée en 1981, la société Sage a été introduite à la Bourse de Londres en 1989 et est entrée au FTSE 100 en 1999. Elle compte plus de 6 millions de clients et plus de 12 700 collaborateurs dans le monde, répartis dans 24 pays (Europe, Amérique du Nord, Afrique du Sud, Australie, Asie et Brésil). www.sage.fr

 

SOURCE 

Sage


Categories

%d bloggers like this: