Posted by: africanpressorganization | 24 February 2011

Sanctions européennes contre la Libye / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 

 


 

 

Sanctions européennes contre la Libye / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

 

 

PARIS, France, 24 février 2011/African Press Organization (APO)/ — Point de presse du 24 février 2011.

Conformément à la demande du président de la République, Mme Alliot-Marie a donné des instructions à la Représentation de la France à Bruxelles pour une mobilisation de l’Union Européenne, en vue de l’adoption rapides de sanctions concrètes contre tous ceux qui sont impliqués dans les violences en cours contre la Libye.

 

Des premiers échanges de vues ont eu lieu hier au COPS (Comité Politique et de sécurité) à Bruxelles. L’ensemble des états-membres a marqué son accord pour que des mesures restrictives soient mises en œuvre. Les groupes du conseil travaillent maintenant sur le périmètre de ces dernières et leur nature, notamment à l’encontre des personnes responsables des violences et de la répression en cours.

 

La Haute Représentante a publié hier une déclaration soulignant sa forte condamnation de la violence et de l’usage de la force contre des civils et indiquant que ces violations massives et brutales des droits de l’homme étaient inacceptables. Mme Ashton a également souligné que les responsables des violences perpétrés contre des civils seraient tenus d’en rendre compte et indiqué que l’UE était prête à prendre des mesures additionnelles.

 

 

Q – La France est-elle prête à participer à une opération d’interdiction de l’espace aérien de la Libye ? Si oui, à quelles conditions ?

 

R – Le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des Anciens combattants s’est exprimé ce matin sur cette question.

 

 

Q – Le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini a évoqué la possibilité que la répression en Libye ait fait 1000 morts. La France dispose-t-elle d’informations sur un bilan des violences, et correspondent-elles éventuellement à cet ordre de grandeur ?

 

R – Compte tenu de la confusion extrême régnant en Libye, il est difficile de disposer de chiffres fiables et recoupés sur le nombre de victimes.

 

De nombreuses sources font néanmoins état d’un bilan très lourd.

 

En tout état de cause, la répression aveugle exercée contre les manifestants fait beaucoup trop de victimes. Comme l’ont déclaré le président de la République et Michèle Alliot-Marie, nous condamnons avec la plus grande fermeté les violences inadmissibles infligées au peuple libyen.

 

 

Q – Deux filles de l’ancien chef du protocole du colonel Kadhafi, Nouri El-Mismari, en exil en France, ont demandé en vain des visas à l’ambassade de France à Tripoli. Pouvez-vous nous donner les raisons de ce refus et la France est-elle prête à faciliter la sortie de Libye, où elle est en danger, de la famille de M. El-Mismari ?

 

R – A la connaissance de notre ambassade à Tripoli, ces personnes ne se sont pas manifestées pour demander des visas.

 

 

Q – Avez-vous des informations précises sur le fonctionnement des ports libyens et les exportations de pétrole, après les déclarations contradictoires de l’armateur français CMA-CGM ?

 

R – Compte tenu des circonstances, le bon fonctionnement des ports semble en effet perturbé en Libye.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: