Posted by: APO | 3 August 2018

Djibouti ne reconnait pas la sentence rendue par la Cour Internationale d’Arbitrage de Londres

Le 22 février 2018, l’État djiboutien a mis fin de manière anticipée à la concession du terminal à conteneurs de Doraleh, attribuée en 2006 à la société Doraleh Container Terminal (DCT), entreprise contrôlée de facto par l’actionnaire minoritaire DP World. L’exécution de ce contrat de concession s’était révélée contraire aux intérêts fondamentaux de la République de Djibouti.… Read more on https://africa-newsroom.com/press/djibouti-does-not-recognize-the-arbitral-award-rendered-by-the-london-international-arbitral-court?lang=fr


Categories

%d bloggers like this: