Posted by: APO | 14 April 2017

Congo–Brazzaville : La répression à huit clos se poursuit au Pool et dans le reste du pays

Un an après les premiers bombardements dans la zone du Pool au sud de la capitale Brazzaville, le département considéré comme rebelle demeure fermé à tout observateur extérieur et lesautorités congolaises ainsi que des groupes armés non identifiés s’y livreraient à des violations massives des droits humains : bombardement de civils, éviction forcée des populations, arrestations arbitraires… Read more on http://africa-newsroom.com/press/congobrazzaville–la-repression-a-huit-clos-se-poursuit-au-pool-et-dans-le-reste-du-pays?lang=fr


Categories

%d bloggers like this: