Posted by: APO | 15 July 2016

Selon l’UNICEF, une majorité d’hommes et de femmes est opposée à la mutilation génitale f éminine dans les pays où persiste cette pratique

Selon des données de l’UNICEF, environ deux tiers d’hommes, de femmes, de garçons et de filles des pays où la mutilation génitale féminine (MGF) est la plus répandue affirment vouloir voir cette pratique disparaître. Dans les pays pour lesquels des données sont disponibles, 67 % des filles et des femmes et 63 % des garçons et des hommes sont opposés à la poursuite de cette pratique… Read more on http://africa-newsroom.com/press/selon-lunicef-une-majorite-dhommes-et-de-femmes-est-opposee-a-la-mutilation-genitale-feminine-dans-les-pays-ou-persiste-cette-pratique?lang=fr


Categories

%d bloggers like this: