Posted by: africanpressorganization | 15 September 2015

République démocratique du Congo / Martin Kobler, Chef de la MONUSCO et Jose Maria Aranaz, Représentant du Haut-Commissaire pour les Droits de l’Homme plaident en faveur du respect des droits et libertés politiques pour tous


 

République démocratique du Congo / Martin Kobler, Chef de la MONUSCO et Jose Maria Aranaz, Représentant du Haut-Commissaire pour les Droits de l’Homme plaident en faveur du respect des droits et libertés politiques pour tous

 

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 15 septembre 2015/African Press Organization (APO)/ “La Journée internationale de la démocratie est une Journée importante pour la République démocratique du Congo. Avec les prochaines élections en vue, seuls le respect des règles démocratiques et l’octroi d’un espace à l’opposition et la société civile peuvent donner lieu à des élections transparentes et apaisées”, a déclaré Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

 

 

Avec une population d’environ 75 millions d’habitants, constituée majoritairement de jeunes, la République démocratique du Congo fait face à de multiples défis pour son développement et sa gouvernance. Outre le Gouvernement et les partis politiques, la contribution de la société civile est nécessaire pour le progrès social et la croissance économique. L’Etat doit donc saisir cette occasion pour travailler en partenariat avec la société civile afin de permettre à la population de participer à tous les secteurs de la vie nationale. La MONUSCO et l’ensemble du système des Nations Unies continuent d’assister le Gouvernement de la RDC et les autres acteurs pour renforcer la démocratie et atteindre les objectifs du développement.

 

 

« Il y a nécessité de veiller au respect des droits et libertés politiques tout en sauvegardant suffisamment d’espace pour l’exercice de la liberté d’expression, d’association et de rassemblement par tous, y compris les partis d’opposition, les medias et les organisations de la société civile, sans crainte de représailles ou de poursuite, surtout en prévision du contexte électoral, » a martelé Jose Maria Aranaz.

 

Notes aux éditeurs:

Au mois de septembre 1997, l’Union Interparlementaire (IPU) a adopté la Déclaration Universelle sur la Démocratie. Cette Déclaration affirme les principes de la démocratie, les éléments et l’exercice du gouvernement démocratique et la portée internationale de la démocratie.

Sur proposition de l’IPU, le 15 septembre (date de la Déclaration Universelle sur la Démocratie) fut choisi comme étant la journée où la communauté internationale célèbrerait chaque année la journée internationale de la Démocratie. La résolution intitulée Appui du système des Nations Unies aux efforts des Gouvernements pour promouvoir et consolider les nouvelles démocraties ou les démocraties restaurées a été adoptée par consensus le 8 novembre 2007.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: