Posted by: africanpressorganization | 4 September 2015

Le Cameroun et la FAO décidés à renforcer leur coopération / Le Bureau de partenariat et de liaison et un Programme de coopération sont lancés


 

Le Cameroun et la FAO décidés à renforcer leur coopération / Le Bureau de partenariat et de liaison et un Programme de coopération sont lancés

 

YAOUNDE, Cameroun, 4 septembre 2015/African Press Organization (APO)/ Le Cameroun et la FAO ont signé aujourd’hui, d’une part, un Accord relatif à l’établissement d’un Bureau de partenariat et de liaison de la FAO au Cameroun, et d’autre part un Accord de partenariat de 20 millions de dollars pour appuyer le développement du secteur agricole du pays.

Le nouvel Accord pour ouvrir un Bureau de partenariat et de liaison de la FAO en République du Cameroun a été signé par le Ministre camerounais des Relations Extérieures, M. Pierre Moukoko Mbonjo, et le Directeur général de la FAO, M. José Graziano da Silva, en visite officielle de deux jours.

«En tant que partenaires, le Gouvernement et la FAO se tiendront mutuellement informés de leurs politiques et programmes respectifs dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la nutrition et du développement agricole et rural», a déclaré le Ministre Moukoko Mbonjo.

Le nouveau Bureau assurera la coordination d’ensemble du Programme de partenariat entre la FAO et la République du Cameroun (PPFC), objet du 2ème Accord signé, qui portera sur les activités prioritaires nationales énoncées dans le Cadre de programmation pays de la FAO pour le Cameroun.

Le programme de partenariat de cinq ans prévoit également la possibilité d’un soutien aux activités de coopération Sud-Sud dans d’autres pays africains, qui sera financé par le Cameroun.

«La généreuse contribution du Cameroun est un signal fort qui nous rappelle que l’Afrique a le potentiel de lutter contre l’extrême pauvreté et la faim», a déclaré José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors de la cérémonie de signature à Yaoundé.

«Il est devenu évident que bien que nous pouvions éradiquer la faim en notre temps, nous ne réussirons que si nous travaillons ensemble, notamment les pays du Sud se prêtant mutuellement assistance», a-t-il ajouté.

«Le Cameroun s’est engagé à renforcer l’agriculture, secteur à la base du développement de l’Afrique, sur le plan national et au-delà», a déclaré le Ministre camerounais de l’agriculture et du développement rural, M. Essimi Menye, qui a signé l’Accord au nom de son pays.

«Nous sommes ravis de renforcer la coopération de longue date qui existe déjà avec la FAO. Cela permettra de renforcer notre travail en cours et d’ouvrir de nouvelles possibilités de travailler ensemble à la poursuite de nos objectifs communs.»

Le Cameroun est membre de la FAO depuis 1960 et l’Organisation a un bureau à Yaoundé depuis 1978.

Des Objectifs du Millénaire pour le développement aux Objectifs de développement durable

L’un des autres objectifs du programme consistera à renforcer l’interaction et les synergies entre les deux parties afin de permettre au Cameroun d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les objectifs de l’Agenda pour l’après 2015.

Les domaines techniques prioritaires couvriront la mise en œuvre des stratégies nationales pouvant contribuer à la croissance dans le secteur rural; la promotion d’emplois agricoles pour les jeunes et les femmes; l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies pour renforcer la résilience des ruraux aux catastrophes et aux crises.

Il est opportun de rappeler, aujourd’hui, que le Cameroun a reçu de la FAO une distinction pour la lutte contre la malnutrition.

Le gouvernement camerounais est à féliciter pour avoir atteint la cible de l’OMD consistant à réduire de moitié la prévalence de la sous-alimentation d’ici à 2015, et celle, plus rigoureuse, énoncée au Sommet mondial de l’alimentation en 1996: diviser par deux le nombre absolu de personnes souffrant de la faim d’ici à 2015.

Le Cameroun est en effet l’un des pays d’Afrique centrale à avoir atteint ces objectifs au moment où nous arrivons au terme de la période de suivi des Objectifs du Millénaire pour le développement.

La FAO a salué les efforts du gouvernement camerounais et lui a récemment attribué une distinction honorifique à Rome, en Italie, dans le cadre de sa lutte contre la faim et la malnutrition.

 

SOURCE 

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)


Categories

<span>%d</span> bloggers like this: