Posted by: APO | 20 July 2015

L’Africa Finance Corporation (AFC) accréditée comme partenaire du Fonds vert pour le climat


L’Africa Finance Corporation (AFC) accréditée comme partenaire du Fonds vert pour le climat

L’AFC prévoit de s’appuyer sur ce capital du fonds pour poursuivre ses investissements dans l’énergie renouvelable

NAIROBI, Kenya, 20 juillet 2015/African Press Organization (APO)/ L’Africa Finance Corporation (AFC) (http://www.africafc.org) a été accréditée comme institution partenaire du Fonds vert pour le climat (FVC). Cette nomination fait d’elle le premier partenaire financier de développement en Afrique du Fonds.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/afc-1.png

Photo: http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=2250
(Andrew Alli, PDG d’AFC)

L’accréditation complète de l’AFC a été annoncée par le FVC au début de ce mois, après un important travail de diligence raisonnable et d’approbation par le Conseil d’administration du FVC. Cette accréditation permet à l’AFC de bénéficier du capital engagé par fonds, qui s’élève à 9,3 milliards de dollars US : c’est un ensemble de fonds mobilisés pour des projets liés aux changements climatiques et mis à la disposition des partenaires pour réaffecter des prêts, pour des subventions, des lignes de crédit, des garanties et d’autres opérations  de ce type.

L’AFC prévoit de s’appuyer sur ce capital du fonds pour poursuivre ses investissements dans l’énergie renouvelable, qui représente une activité importante au sein d’un secteur prioritaire pour l’AFC. L’AFC est déjà le principal investisseur du projet primé Cabeolica, un projet historique d’énergie éolienne d’un montant de 90 millions de dollars US au Cap-Vert, qui, avec une capacité de 26 mégawatts, comble 20 pour cent des besoins énergétiques de ce pays. Il s’agit de la première collaboration à l’échelle commerciale entre les secteurs public et privé dans ce domaine en Afrique sub-saharienne.

Le FCV, dont le siège est situé à Songdo, en Corée, est un fonds de fonctionnement au sein de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Il a pour objectif de promouvoir le changement fondamental vers des modèles de développement à faibles émissions et capables de résister aux phénomènes climatiques en aidant les pays en développement à limiter ou réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s’adapter aux impacts du changement climatique, en tenant compte des besoins des pays en développement qui sont particulièrement vulnérables aux effets néfastes du changement climatique.

Sur le long terme, le GCF est appelé à devenir le principal mécanisme de financement multilatéral pour appuyer les mesures contre le changement climatique dans les pays en développement. Avec un total de 20 institutions accréditées, le fonds est géré par un conseil de 24 membres et est initialement dirigé par un secrétariat provisoire.

Andrew Alli, président directeur général de l’AFC, s’est réjoui de cette nouvelle : « Cette accréditation est une excellente nouvelle, dans la mesure où elle renforce et soutient l’engagement de l’AFC en faveur de la promotion de projets en énergie renouvelable et durable sur le continent, tout en démontrant l’engagement continu de l’AFC pour de meilleurs résultats sociaux et environnementaux en Afrique. Grâce au partenariat avec le Fonds vert pour le climat, l’AFC aura accès à de précieuses ressources pour soutenir les investissements dans divers projets écologiques et apporter ainsi une contribution importante aux efforts mondiaux de lutte contre le changement climatique. »

Distribué par APO (African Press Organization) pour Africa Finance Corporation (AFC).

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Lucy Savage

Vice-présidente, Communications

Tél : + 234 1 279 9600 Email : lucy.savage@africafc.org

Bell Pottinger

Victoria Geoghegan / Nick Lambert / David Bass / Philip Peck

Tél : +44 20 3772 2500 Email : afc@bellpottinger.com

Remarques aux Editors

À propos de l’AFC – www.africafc.org

Institution financière multilatérale bénéficiant d’une notation de crédit de premier ordre, l’AFC (http://www.africafc.org) a été fondée en 2007 avec un capital initial de 1 milliard de dollars US, et a pour mission de jouer le rôle de catalyseur pour l’investissement dans les projets infrastructurels du secteur privé à travers l’Afrique. Avec son capital de base actuel de 2,9 milliards de dollars US, l’AFC est aujourd’hui la deuxième institution financière multilatérale d’Afrique de catégorie « investment grade » et a été notée A3/P2 (Perspective stable) par l’agence d’évaluation Moody’s Investors Service. En mai 2015, l’AFC a conclu avec succès une première émission d’euro-obligations de 750 millions de dollars US, dont les souscriptions ont dépassé de sept fois les prévisions et attiré des investisseurs d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

L’approche de placement de l’AFC combine une expertise sectorielle spécialisée à un accent porté sur les services-conseils d’ordre financier et technique, sur la structuration de projets, le développement de projets  et le capital-risque en vue de répondre aux besoins en développement d’infrastructures en Afrique et de stimuler une croissance économique durable.

L’AFC investit dans des actifs d’infrastructure de haute qualité permettant de fournir des services essentiels dans les secteurs infrastructurels de base que sont l’énergie, les ressources naturelles, l’industrie lourde, les transports et les télécommunications.

L’AFC est devenue l’institution de référence par excellence dans les domaines du développement et de l’investissement pour les projets de production électrique du secteur privé en Afrique.

Suivez-nous sur Twitter – @africa_finance

SOURCE

Africa Finance Corporation (AFC)


Categories

%d bloggers like this: