Posted by: africanpressorganization | 16 July 2015

L’Union africaine se félicite de l’accord historique conclu sur le programme nucléaire Iranien L’Accord marque un triomphe de la diplomatie multilatérale et illustre la pertinence du principe du règlement négocié des différends internationaux


 

L’Union africaine se félicite de l’accord historique conclu sur le programme nucléaire Iranien L’Accord marque un triomphe de la diplomatie multilatérale et illustre la pertinence du principe du règlement négocié des différends internationaux

 

ADDIS ABABA, Ethiopia, July 16, 2015/African Press Organization (APO)/ La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, se félicite de l’Accord entre la République islamique d’Iran et le “P5+1 “, comprenant les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (Chine, États-Unis d’Amérique, France, Royaume-Uni et Russie) et l’Allemagne, ainsi que l’Union européenne (UE), sur le Plan d’action conjoint et global concernant le programme nucléaire de l’Iran, conclu à Vienne, en Autriche, hier, 14 juillet 2015.

 

La Présidente de la Commission rend hommage à tous ceux qui ont participé aux négociations pour le leadership et la sagesse dont ils ont fait preuve. En particulier, elle félicite les Présidents Barack Obama des États-Unis et Hassan Rouhani de l’Iran, pour leurs qualités d’hommes d’État et pour leur engagement. Elle encourage toutes les parties concernées à faire preuve d’une égale détermination dans la phase de mise en œuvre des décisions convenues.

 

L’Accord conclu hier constitue un triomphe pour la diplomatie multilatérale et illustre la pertinence du principe du règlement pacifique et négocié des différends internationaux. Il constitue d’évidence une contribution majeure à la promotion d’un monde plus sûr tant pour les générations présentes que futures. L’Afrique continue de souffrir des effets des conflits politiques et armés qui déchirent le Moyen-Orient, et appuie sans réserve tous les efforts visant à résoudre pacifiquement ces conflits et à assurer la reprise de la coopération régionale. Aussi le continent se félicite-t-il de toutes mesures visant à normaliser les relations diplomatiques, politiques et économiques de l’Iran avec le reste du monde.

 

La Présidente de la Commission rappelle l’engagement bien connu et de longue date de l’Afrique en faveur d’un monde exempt d’armes nucléaires et de l’utilisation pacifique de la science et de la technologie nucléaires. Cinquante-quatre États africains ont adhéré au Traité de 1970 sur la non-prolifération des armes nucléaires. Un nombre égal d’États africains ont signé le Traité sur la Zone exempte d’armes nucléaires en Afrique (Traité de Pelindaba), qui est entré en vigueur en 2009.

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: