Posted by: africanpressorganization | 7 May 2015

Visite Ad Limina des Evêques du Mali


 

Visite Ad Limina des Evêques du Mali

 

VATICAN, Saint-Siège, 7 mai 2015/African Press Organization (APO)/ Le Pape François a reçu les Evêques du Mali en conclusion de leur visite Ad Limina. Dans le discours qu’il leur a remis, il a d’abord insisté sur la nécessité pour ses hôtes d’être attentifs “dans la situation délicate que, depuis quelques années, connaît le pays, confronté à des difficultés entre autres d’ordre sécuritaire. Cette situation a parfois mis à mal la cohabitation entre les diverses composantes de la société, n’épargnant pas l’harmonie entre les hommes et les femmes des diverses religions”, malgré une tradition de tolérance et de cohésion. Remerciant la conférence épiscopale d’avoir su préserver l’esprit du dialogue inter-religieux, il écrit: L’engagement commun des chrétiens et des musulmans pour la sauvegarde des trésors culturels du Mali, en particulier des grandes bibliothèques de Tombouctou, patrimoine de l’humanité, en est une éloquente illustration. Je voudrais que vous portiez l’assurance de ma proximité à vos fidèles, mais aussi à vos autres concitoyens de toutes catégories sociales et de toutes religions, hommes et femmes de bonne volonté engagés dans la lutte contre l’intolérance et l’exclusion… Dans cette situation, les communautés chrétiennes et leurs pasteurs sont appelés à un témoignage de foi encore plus marqué, fondé sur une adhésion sans réserve aux valeurs de l’Evangile”.

“Vous vous êtes déjà engagés sur cette voie par la traduction de la Bible en langues locales, car pour vivre de la Parole de Dieu et en témoigner fidèlement, il faut d’abord la connaître, la fréquenter et l’assimiler. En ce sens, les efforts faits dans vos diocèses pour l’élaboration de nouveaux manuels de catéchèse sont à saluer. Davantage enracinés dans leur vie de foi par une solide formation, le fidèles seront rendus plus forts pour résister à tout ce qui les menace… Ainsi, malgré les graves problèmes auxquels elle est confrontée, l’Eglise au Mali manifeste un beau dynamisme dans son ‘uvre d’évangélisation, tout en ayant un profond respect des consciences. Les disciples du Christ grandissent en nombre et en ferveur. Mais le témoignage chrétien au niveau de la famille a encore besoin de plus de cohérence: Dans votre contexte socioculturel marqué aussi par le divorce et par la polygamie, les catholiques sont appelés à annoncer concrètement par leur témoignage l’Evangile de la vie et de la famille. Je vous encourage également à poursuivre votre action pastorale en portant une attention particulière à la condition féminine. Il faut promouvoir la place de la femme dans la société et combattre tout abus ainsi que toute violence contre elle, c’est aussi une forme d’annonce de l’Evangile de Jésus-Christ qui a voulu naître d’une femme, la Vierge Marie”.

“Si dans toute Eglise particulière, une synergie inspirée par la charité est nécessaire pour assurer sa crédibilité, dans votre contexte, la charité et l’unité vécues à l’intérieur de l’Eglise font partie des gages les plus importants d’un dialogue fécond avec les autres religions, en tant qu’expression d’un témoignage chrétien authentique. A ce sujet, Tertullien nous a laissé ce témoignage saisissant des païens de son temps sur les chrétiens, qui devrait toujours nous inspirer: Voyez comme ils s’aiment, ils s’aiment vraiment. Il est à souhaiter qu’aujourd’hui encore de tels témoignages de la part des membres des autres religions sur nos communautés chrétiennes puissent se multiplier… C’est également l’Evangile vécu dans sa dimension d’amour authentique du prochain qui doit inspirer la pastorale sociale. L’Eglise au Mali est bien présente dans le domaine de l’éducation à la paix et vos communautés chrétiennes contribuent activement à promouvoir une authentique réconciliation nationale. En vous félicitant de votre sensibilité pastorale dans le domaine de la promotion humaine, sans considération ethnique ou religieuse, je voudrais rendre hommage aux nombreux chrétiens qui diffusent la culture de la solidarité et de l’accueil, en particulier pour faire face aux violences de ces dernières années…. Fort de la promesse du Seigneur qui a promis d’être aux côtés des siens jusqu’à la fin des temps, je suis convaincu que malgré les difficultés sur son chemin, l’Église au Mali reste un témoin d’espérance et de paix”.

 

SOURCE 

Vatican Information Service (VIS)


Categories

%d bloggers like this: