Posted by: africanpressorganization | 4 February 2015

Ebola: 1,5 million d’euros pour les centres médicaux locaux et la prévention sanitaire en Guinée


 

Ebola: 1,5 million d’euros pour les centres médicaux locaux et la prévention sanitaire en Guinée

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 4 février 2015/African Press Organization (APO)/ Le vice-Premier et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo mobilise 1,5 million d’euros pour soutenir les centres de santé locaux en Guinée via l’UNICEF. Avec ces fonds, l’organisation des Nations Unies viendra en appui à la prévention sanitaire et aux centres médicaux dans la région la plus lourdement touchée de Guinée.

 

Notre pays contribue actuellement dans différents domaines à la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest. L’une des initiatives est l’envoi du laboratoire mobile d’analyses sanguines B-Life en Guinée. Pourvu en personnel B-FAST, ce labo permet d’effectuer rapidement des tests sanguins chez des personnes suspectées d’être contaminées. Pour maîtriser durablement l’épidémie, il est essentiel que les communautés locales voient aussi leurs capacités renforcées afin de prévenir la propagation du virus et en cas de contamination, de le détecter au plus vite.

 

Alexander De Croo libère donc 1,5 million d’euros pour renforcer la prévention sanitaire et les structures médicales locales dans la région de N’Zérékoré en Guinée, l’épicentre de l’épidémie d’Ebola, où habitent plus d’un million de personnes. Avec cet argent, l’UNICEF pourra soutenir les 3 Ebola Community Care Centers et plus de 400 Community Watch Committees(associations de surveillance de quartier) dans la région. Ils sont le relais essentiel entre les communautés locales et les centres de recherche, et misent sur l’information de la population quant aux risques, sur la prévention sanitaire, sur une identification rapide des nouveaux cas et sur le traçage des contacts. Les campagnes de communication sont mises en place en concertation avec les leaders spirituels et les élus locaux. Le but est de continuer à sensibiliser la population aux consignes d’hygiène, de les convaincre des avantages d’un traitement précoce et de lutter contre la stigmatisation.

 

Ces efforts s’ajoutent à plus de 37 millions d’euros que notre pays a mis à la disposition des organisations humanitaires pour endiguer l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Depuis le début de l’épidémie en mars 2014, 8.921 ont succombé au virus en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone (chiffres de l’UNMEER, 3 février 2015). Au total, 22.334 personnes ont été contaminées par le virus.

 

SOURCE 

Belgium – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: