Posted by: africanpressorganization | 30 January 2015

Le Directeur général de la FAO au Sommet de l’Union africaine / Graziano da Silva apporte son soutien à l’engagement pris à Malabo d’éradiquer la faim en Afrique d’ici 2025


 

Le Directeur général de la FAO au Sommet de l’Union africaine / Graziano da Silva apporte son soutien à l’engagement pris à Malabo d’éradiquer la faim en Afrique d’ici 2025

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 30 janvier 2015/African Press Organization (APO)/ M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, a pris part aujourd’hui au Sommet de l’Union africaine (UA) axé notamment sur l’engagement des gouvernements africains d’éradiquer la faim d’ici 2025 et de renforcer le rôle joué par la femme africaine dans le développement économique du continent.

Les débats des chefs d’Etat et de gouvernement réunis dans la capitale éthiopienne ont porté sur la Déclaration de Malabo adoptée en juillet dernier par l’UA en vue d’éradiquer la faim et réduire de moitié la pauvreté en Afrique d’ici 2025. A ce propos, la Commission de l’UA avait annoncé au début de cette semaine une stratégie et une feuille de route pour atteindre cet objectif avec la participation du NEPAD (le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique).

“Ma présence au Sommet de l’UA, où la stratégie et la feuille de route pour la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo ont été présentées et approuvées par les chefs d’Etat, est cruciale pour la FAO”, a déclaré M. Graziano da Silva. “Nous avons accompagné l’UA et le NEPAD dès le début et nous continuerons à le faire jusqu’à ce que l’Afrique soit libérée de la faim, avec la participation des partenaires essentiels, à savoir les gouvernements, le secteur privé, la société civile, les jeunes et les femmes.”

Il convient de rappeler que la FAO a contribué à l’élaboration de la stratégie et de la feuille de route pour la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo. A cet effet, elle avait réuni des représentants des secteurs privé et public et de la société civile pour identifier les mesures destinées à réduire les pertes après-récolte et le gaspillage alimentaire.

Au cours de l’année écoulée, la FAO a également facilité la tenue d’événements promotionnels importants en Afrique et au plan mondial, notamment la Conférence internationale sur l’agriculture familiale en Angola et la Journée de l’Afrique pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle 2014 de la Commission de l’UA.

Autonomiser la femme africaine

A l’ordre du jour du Sommet de deux jours à Addis-Abeba figurait aussi le thème: 2015 – Année de l’autonomisation et du développement de la femme vers l’Agenda 2063 de l’Afrique, une initiative qui met l’accent sur les moyens de renforcer le potentiel de changement que la femme africaine peut apporter à l’Afrique.

La participation de M. Graziano da Silva à la 24e session ordinaire du Sommet de l’Union africaine répond à l’invitation que lui a adressée la Commission de l’UA et s’insère dans le cadre du partenariat FAO-UA qui se traduit par des réalisations concrètes, notamment le Fonds fiduciaire de solidarité africain.

 

SOURCE 

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)


Categories

%d bloggers like this: