Posted by: africanpressorganization | 8 January 2015

Visite conjointe de Didier Reynders et Alexander De Croo au Burundi


 

Visite conjointe de Didier Reynders et Alexander De Croo au Burundi

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 8 janvier 2015/African Press Organization (APO)/ A Bujumbura le mercredi 7 janvier, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et le Vice-Premier Minstre et Ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo ont rencontré conjointement le Président Nkurunzize et le Ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale Kavakure, ainsi que des représentants de la société civile et du monde des affaires. Ils ont aussi eu des rencontres et visites séparées: la commission électorale nationale indépendante, des partis politiques et une association de journalistes pour Didier Reynders, les ministres responsables pour les secteurs prioritaires (santé, éducation, agriculture) et des projets de coopération belge pour Alexander De Croo.

 

Sur le plan politique, la Belgique a insisté sur la nécessité de renforcer “l’inclusivité” et la participation à la vie publique, ainsi que sur l’importance de mettre en place une observation forte des elections de 2015 avant, pendant et après le jour du scrutin. Dans ses entretiens avec Didier Reynders et Alexander De Croo, le Président Nkurunzize s’est exprimé en faveur d’une mission d’observation électorale. La Belgique appuie la participation de l’Union européenne à une telle observation. Dans ce contexte, l’Etat de droit doit prévaloir et la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif être respectée. Le Burundi est à un moment crucial et aura des choix à faire. La communauté internationale devra alors voir dans quelle mesure ces choix respectent les Accords d’Arusha, la constitution burundaise et le droit international. Dans les cas de violences et de violations de droits de l’homme, Didier Reynders a souligné qu’il est important de se fonder sur des faits précis et de mener des enquêtes judiciaires plutôt que de conclure sur des analyses générales.

 

Ces contacts politiques furent également l’occasion d’évoquer la situation régionale, en particulier la mise en œuvre de l’accord-cadre d’Addis Abeba, signé en février 2013 par onze pays africains sous l’égide de l’ONU pour tenter de pacifier l’est de la RDC, en proie à des décennies de conflits.

 

Depuis 2010, avec le Programme Indicatif de Coopération 2010-2014 de 200 millions d’euros, le volume total d’aide belge a sensiblement augmenté. La Belgique est le premier bailleur international du Burundi. Le Burundi est aussi le deuxième partenaire bénéficiant de l’aide publique au développement belge, et le premier en termes d’aide par habitant. Alexander De Croo a souligné que pour l’organisation des elections, la Belgique fournit 4 millions d’euros, dont 2 millions ont déjà été déboursés.

 

Cette visite conjointe des deux Vice-Premiers Ministres belges témoigne de l’intégration des questions socio-économiques, de gouvernance et de droits humains dans la politique étrangère de la Belgique.

 

SOURCE 

Belgium – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: