Posted by: africanpressorganization | 22 October 2014

Le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération belge au Développement, Alexander De Croo félicite le Dr. Mukwege, lauréat du prix Sakharov 2014.


 

Le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération belge au Développement, Alexander De Croo félicite le Dr. Mukwege, lauréat du prix Sakharov 2014.

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 22 octobre 2014/African Press Organization (APO)/ Le gynécologue congolais Denis Mukwege est le lauréat du Prix Sakharov 2014 pour la liberté de l’esprit et ce, quelques jours après avoir reçu le « Prix Solidarité » de l’Hôpital St-Pierre de Bruxelles.

“Denis Mukwege s’est distingué par son mérite dans la lutte pour les droits des femmes, un thème très important dans le cadre de la coopération belge au développement,” a indiqué le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération belge au Développement, Alexander De Croo. “La reconnaissance accordée au Dr. Mukwege met aussi à l’honneur toutes les personnes qui s’impliquent et s’engagent en faveur des droits des femmes.”

Un gynécologue qui se bat pour les droits des femmes

Le viol est utilisé comme une arme de guerre dans de nombreux conflits armés de par le monde et Denis Mukwege le sait bien. Ce gynécologue de 59 ans de la République Démocratique du Congo (RDC) a fondé l’hôpital Panzi à Bukavu en 1998, au milieu de la guerre civile, où il soigne les victimes de violence sexuelles atteintes de blessures graves. La guerre est peut-être terminée officiellement en RDC mais le conflit armé continue à l’est du pays, ainsi que les attaques contre les civiles et les viols. En plus de voyager régulièrement pour défendre les droits des femmes et de s’occuper de l’hôpital Panzi, Denis Mukwege continue à voir les patients et à opérer deux fois par semaine. Il a été nominé pour le Prix Sakharov par les groupes de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates (S&D) et de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ALDE) ainsi que la députée Barbara Lochbihler.

Le Prix Sakharov

Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit est décerné chaque année par le Parlement européen. Il a été créé en 1988 pour honorer des personnalités collectives ou individuelles qui s’efforcent de défendre les droits de l’homme et les libertés fondamentales. Malala Yousafzaia remporté le prix l’année dernière pour son combat pour l’éducation des filles au Pakistan.

 

SOURCE 

Belgium – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: