Posted by: africanpressorganization | 17 October 2014

Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC, s’inquiète d’une extrême pauvreté qui touche aussi les travailleurs


 

Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC, s’inquiète d’une extrême pauvreté qui touche aussi les travailleurs

 

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 17 octobre 2014/African Press Organization (APO)/ « L’élimination totale de la pauvreté sur l’ensemble de la planète n’est ni une utopie, ni une illusion ; c’est un objectif clair vers lequel nous devons tous avancer », a affirmé Martin Kobler, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en République démocratique du Congo.

 

L’éradication de l’extrême pauvreté et de la faim est au cœur des objectifs du millénaire pour le développement. Ils ciblent une réduction de moitié, entre 1990 et 2015, de la proportion de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. L’objectif général a été atteint, et dans les régions en développement, la proportion des personnes qui vivent en dessous de ce seuil est tombée de 47% en 1990 à 22% en 2010. Mais les progrès sont inégaux, et alors que les améliorations sont substantielles en Asie et en Amérique latine, elles ont été plus limitées en Afrique Subsaharienne.

Aujourd’hui le monde compte encore 1,2 milliard de personnes qui vivent dans un état d’extrême pauvreté.

 

« La situation économique s’améliore de jours en jours en RDC, le taux de croissance est élevé et l’inflation maitrisée. Cette évolution positive n’affectera les Congolaises et les Congolais que si les entreprises appliquent une véritable responsabilité sociale. J’en appelle aux entreprises congolaises et internationales pour qu’elles partagent avec leurs salariés les bénéfices d’une économie en progrès », a conclu le Représentant spécial du Secrétaire général en RDC.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: