Posted by: africanpressorganization | 15 October 2014

EBOLA : LE PAM APPORTE UN SOUTIEN LOGISTIQUE GLOBAL ET UNE ASSISTANCE ALIMENTAIRE PAR TERRE, MER, ET AIR


 

EBOLA : LE PAM APPORTE UN SOUTIEN LOGISTIQUE GLOBAL ET UNE ASSISTANCE ALIMENTAIRE PAR TERRE, MER, ET AIR

 

ROME, Italie, 15 octobre 2014/African Press Organization (APO)/ Le soutien logistique à la lutte mondiale contre Ebola s’accélère – avec un nouvel approvisionnement en provenance d’Italie qui arrivera aujourd’hui par avion au Liberia – alors que le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a apporté une assistance alimentaire à plus de 530.000 personnes en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

 

Le vol, transportant 58 tonnes d’équipement, dont des réservoirs d’eau, des unités de nettoyage, et des générateurs, a décollé du dépôt de réponse humanitaire de l’ONU géré par le PAM (UNHRD) à Brindisi, en Italie. Cette semaine, plusieurs cargaisons ont été expédiées des dépôts UNHRD de Dubaï, Accra au Ghana et Las Palmas en Espagne. Elles comportaient notamment des équipements de protection, des trousses sanitaires d’urgence, du matériel de secours et d’autres équipements pour toute la région touchée.

 

“Le monde se mobilise et nous devons atteindre les plus petits villages dans les endroits les plus isolés. Tout porte à croire que les choses vont empirer avant de s’améliorer. Jusqu’à quel point ? Cela dépend de nous tous”, a déclaré Denise Brown, directrice régionale du PAM pour l’Afrique de l’Ouest.

 

“Au PAM, nous avons changé de rôle pour appuyer la communauté internationale afin d’endiguer cette épidémie sans précédent. Nous distribuons bien sûr de la nourriture, mais nous construisons aussi des centres de traitement Ebola et des plates-formes logistiques en utilisant des avions, des hélicoptères, des navires et des camions”.

 

En plus des vols d’approvisionnement, la réponse gérée par le PAM pour lutter contre l’épidémie Ebola comprend:

 

• Un navire affrété par le PAM est parti de Cotonou au Bénin le 14 octobre avec 7000 tonnes de riz à son bord. Il doit arriver à Freetown, en Sierra Leone, avant la fin de la semaine, puis il se dirigera vers Monrovia, au Liberia.

 

• Le Module de la Logistique qui regroupe des agences de l’ONU et des ONG, et qui est géré par le PAM, coordonne une plate-forme logistique à Monrovia avec 3.000 mètres carrés de stockage, et a établi un nouveau centre à l’aéroport de Conakry en Guinée. Douze bases logistiques supplémentaires sont également en train d’être installées dans des régions éloignées dans les trois pays touchés. Elles appuieront la réponse sanitaire en fournissant des services de base de construction, de stockage, d’approvisionnement et de transport.

 

• Au Liberia, à la demande du gouvernement et de l’Organisation mondiale de la santé, le PAM a installé quatre centres de traitement Ebola à Monrovia d’une capacité de 400 lits. La construction de deux des centres devrait être achevée d’ici ce week-end.

 

• Le Service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS), géré par le PAM, a ouvert un nouveau couloir aérien entre Dakar, Accra, Freetown, Monrovia et Conakry pour faciliter le déploiement rapide du personnel humanitaire sur le terrain. Jusqu’à présent, UNHAS a transporté plus de 800 passagers et 10 tonnes de fret pour 34 organisations, à l’aide de deux avions et d’un hélicoptère.

 

• Le PAM apporte une assistance alimentaire aux patients dans les centres de traitement Ebola, à ceux qui ont survécu au virus et qui ont été autorisés à sortir des centres de traitements et aux communautés où la transmission a été globale et forte – y compris les familles des personnes infectées par le virus Ebola qui reçoivent un traitement, qui sont décédées, ou qui sont en convalescence.

 

• Les distributions de vivres du PAM sont en cours dans les trois pays, dans les zones urbaines et rurales, et se font souvent maison par maison, une famille à la fois, y compris dans les communautés en quarantaine – et davantage de nourriture est en train d’être acheminée.

 

• 100 employés supplémentaires du PAM – logisticiens, ingénieurs, agents de soutien aux opérations et spécialistes en télécommunication – ont été mobilisés dans toute la région pour aider plus de 360 collègues du PAM qui travaillaient déjà pour la réponse Ebola.

 

• L’épidémie commence à avoir un impact sur la capacité des personnes à se nourrir. Des évaluations, réalisées avec une technique innovante utilisant les téléphones mobiles, montrent une détérioration de la sécurité alimentaire des familles dans les districts de Kailahun et Kenema en Sierra Leone. Ce sont précisément les districts les plus touchés par le virus Ebola.

 

Informations complémentaires :

 

Le réseau des dépôts humanitaires de l’ONU (UNHDR), géré par le PAM, soutient la réponse Ebola de l’Organisation Mondiale de la Santé, du PAM, d’Irish Aid, de l’Agence japonaise de coopération internationale et du HCR. Les dépôts UNHRD de Dubaï, d’Accra, et de Las Palmas ont jusqu’à présent acheminé 449 tonnes d’équipement de protection, de trousses sanitaires d’urgence et d’équipements d’une valeur totale de 3,9 millions de dollars. Les envois en provenance de l’Espagne sont effectués par bateau.

 

L’assistance logistique et alimentaire du PAM est effectuée en soutien à la réponse commune sous la Mission des Nations Unies pour la lutte contre Ebola (UNMEER), afin de permettre à la communauté humanitaire d’apporter la meilleure réponse sanitaire possible contre la propagation du virus Ebola.

 

SOURCE 

World Food Program (WFP)


Categories

%d bloggers like this: