Posted by: africanpressorganization | 30 September 2014

France / Libye


 

France / Libye

 

PARIS, France, 30 septembre 2014/African Press Organization (APO)/ Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 30 septembre 2014

 

Q – Le ministre libyen M. Abdallah Sali qui vient de former d’ailleurs un gouvernement – il n’y a plus qu’un seul gouvernement en Libye depuis quelque temps, est en visite en France depuis 24 heures. Il va rester jusqu’à demain. Est-ce que vous avez quelque chose à dire là-dessus ? C’est une visite privée apparemment, mais il aurait eu des contacts officiels. Est-ce que vous avez connaissance, ou est-ce que vous avez quelque chose à dire à ce sujet ?

 

R – Comme vous rappelez, c’est une visite privée. La seule chose que je peux rappeler, c’est que la situation en Libye est une source de préoccupations pour la France. Cela a été affirmé par le président de la République lors de la conférence des ambassadeurs à la fin du mois d’août. Depuis, nous n’avons cessé de travailler avec nos autres partenaires de la communauté internationale pour trouver les moyens de stabiliser ce pays, de le sécuriser. Il y a eu à New York, la semaine dernière, deux réunions consacrées à la situation en Libye. Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, M. Bernardino Leon est chargé de la coordination des efforts de la communauté internationale pour stabiliser la situation dans ce pays. Il a invité les parties à ouvrir un dialogue depuis hier, lundi 29 septembre. Nous soutenons son travail et ses efforts. Nous avons-nous-mêmes un envoyé spécial, M. Denis Gauer, qui suit très attentivement la situation en Libye.

 

Q – Vous avez sorti votre personnel diplomatique de la Libye ? L’envoyé spécial, n’est pas là-bas ?

 

R – En effet il n’est pas basé là-bas mais travaille depuis Paris.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: