Posted by: africanpressorganization | 24 September 2014

Vatican / Aux évêques du Ghana: l’importance de l’apostolat de la santé


 

Vatican / Aux évêques du Ghana: l’importance de l’apostolat de la santé

 

VATICAN, Saint-Siège, 24 septembre 2014/African Press Organization (APO)/ L’épidémie du virus Ebola et l’apostolat de la santé, la nécessité de témoigner de l’intégrité face à la corruption, et la coopération oecuménique ont été au coeur du discours du Pape François, hier, lors de sa rencontre avec les évêques du Ghana au terme de leur visite ad limina. Dans le document remis aux évêques, le Pape rappelle que le synode de 2009 sur l’Afrique soulignait parmi les préoccupations principales des pasteurs de l’Eglise, la nécessité de mettre dans le coeur des Africains disciples du Christ, la volonté de s’engager effectivement à vivre l’Evangile dans leur existence et dans la société. Le Christ appelle constamment à la Metanoia, à la conversion. Il souligne à ce propos que l’oeuvre de conversion et d’évangélisation n’est pas facile, mais donne des fruits précieux pour l’Eglise et le monde. De la vitalité spirituelle de tous les fidèles fleurissent les nombreuses activités caritatives, médicales et éducatives de l’Eglise, ainsi que des oeuvres de justice et d’égalité. Les différents services réalisés au nom de Dieu, en particulier envers les pauvres et les faibles, sont de la responsabilité de l’Eglise locale tout entière, sous la supervision des évêques. Je pense en particulier à l’importance de l’apostolat de la santé pour l’Eglise, non seulement au Ghana, mais dans toute l’Afrique occidentale qui souffre actuellement de la propagation du virus Ebola. Je prie pour le repos de l’âme de tous ceux qui sont morts de cette épidémie, parmi lesquels des prêtres, des religieux et des religieuses, et du personnel médical qui ont contracté cette terrible maladie en s’occupant des malades. Que Dieu fortifie tout le personnel médical et mette fin à cette tragédie!

L’Eglise au Ghana est justement respectée pour sa contribution au développement intégral des individus et de toute la nation. Mais elle se trouve souvent privée des ressources matérielles nécessaires pour accomplir sa mission dans le monde. Je désire, à ce propos, faire deux réflexions. D’abord, il est impératif que quels que soient les moyens temporels dont dispose l’Eglise, elle continue à être administrée avec honnêteté et responsabilité afin de rendre un bon témoignage, notamment là où la corruption a entravé le juste progrès de la société… En second lieu, la pauvreté matérielle peut être l’occasion d’attirer davantage l’attention sur les besoins spirituels de la personne humaine, en vue d’une plus grande confiance dans le Seigneur, de qui proviennent toutes choses bonnes. Alors que vos communautés font justement beaucoup d’efforts pour soulager les plus grandes pauvretés, l’Eglise est aussi appelée, à l’imitation du Christ, à travailler avec humilité et honnêteté, usant des biens à sa disposition pour ouvrir les esprits et les coeurs à la richesse de la miséricorde et de la grâce qui émanent du coeur du Christ. Enfin, le Pape a demandé aux évêques d’êtres proches des autres leaders chrétiens et des chefs des autres communautés religieuses. La coopération oecuménique et inter-religieuse, lorsqu’elle s’accomplit dans le respect et avec un coeur ouvert, contribue à l’harmonie sociale de votre pays -a-t-il conclu- et permet de faire grandir dans la compréhension la dignité de toute personne, et une plus grande expérience de votre humanité commune. Heureusement, le Ghana a été épargné de toutes ces divisions tribales, ethniques et religieuses qui ont touché tant d’autres endroits en Afrique, continent dont la promesse, en partie à cause de ces divisions, doit encore s’accomplir. Je prie pour que vous soyez des promoteurs toujours plus grands de l’unité et des leaders au service du dialogue! Puissiez-vous restez forts pour poursuivre l’enseignement et la discipline de l’Eglise, et inflexibles dans votre charité. Que votre générosité d’offrir le Christ n’ait d’égal que votre humble et patiente ouverture aux autres.

 

SOURCE 

Vatican Information Service (VIS)


Categories

%d bloggers like this: