Posted by: africanpressorganization | 24 September 2014

LE COMITÉ DU CONSEIL DE SÉCURITÉ FAISANT SUITE AUX RÉSOLUTIONS 751 (1992) ET 1907 (2009) SUR LA SOMALIE ET L’ÉRYTHRÉE INSCRIT MAALIM SALMAN SUR SA LISTE DE SANCTIONS


 

LE COMITÉ DU CONSEIL DE SÉCURITÉ FAISANT SUITE AUX RÉSOLUTIONS 751 (1992) ET 1907 (2009) SUR LA SOMALIE ET L’ÉRYTHRÉE INSCRIT MAALIM SALMAN SUR SA LISTE DE SANCTIONS

 

NEW YORK, 24 septembre 2014/African Press Organization (APO)/ Le 23 septembre 2014, le Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions 751 (1992) et 1907 (2009) sur la Somalie et l’Érythrée a approuvé l’inscription de la personne ci-après sur la liste des personnes et entités visées par l’interdiction de voyager, le gel des avoirs et l’embargo ciblé sur les armes imposés par les paragraphes 1, 3 et 7 de la résolution 1844 (2008) et le paragraphe 43 de la résolution 2093 (2013) adoptées en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies:

 

(14) Maalim Salman

 

Alias: Mu’alim Salman

Alias: Mualem Suleiman

Alias: Ameer Salman

Alias: Ma’alim Suleiman

Alias: Maalim Salman Ali

Alias: Maalim Selman Ali

Alias: Ma’alim Selman

Alias: Ma’alin Sulayman

 

Date de naissance: environ 1979

 

Lieu de naissance: Nairobi (Kenya)

 

Lieu de résidence: Somalie

 

 

Maalim Salman a été choisi par le dirigeant du Mouvement des Chabab, Ahmed Abdi aw-Mohamed alias Godane, comme Chef des combattants étrangers africains pour les Chabab. Il a entraîné des étrangers qui cherchaient à se joindre au Mouvement des Chabab comme combattants étrangers africains et il a participé en Afrique à des opérations visant des touristes, des lieux de divertissement et des églises.

 

Bien qu’il se concentre principalement sur des opérations hors de la Somalie, Salman réside en Somalie où il entraîne des combattants étrangers avant de les envoyer ailleurs. Certains combattants étrangers des Chabab ont aussi une présence en Somalie. Ainsi, Salman a ordonné à des combattants étrangers des Chabab de se rendre dans le sud de la Somalie à la suite de l’offensive de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).

 

Les Chabab sont notamment les auteurs de l’attentat terroriste commis contre le centre commercial Westgate à Nairobi en septembre 2013, qui a fait au moins 67 morts. Plus récemment, ils ont revendiqué l’attentat perpétré le 31 août 2014 contre la prison de l’Agence de renseignement et de sécurité de Mogadiscio, qui a tué trois agents de la sécurité et deux civils, et fait une quinzaine de blessés.

 

Pour obtenir une version actualisée de la liste, les États Membres sont invités à consulter régulièrement le site Web du Comité à l’adresse suivante: http://www.un.org/french/sc/committees/751/pdf/1844_cons_list.pdf

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: