Posted by: africanpressorganization | 8 September 2014

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DE L’INITIATIVE D’ORGANISER UN DIALOGUE NATIONAL GLOBAL POUR PARVENIR À UNE PAIX DURABLE AU SOUDAN


 

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DE L’INITIATIVE D’ORGANISER UN DIALOGUE NATIONAL GLOBAL POUR PARVENIR À UNE PAIX DURABLE AU SOUDAN

 

NEW YORK, 8 septembre 2014/African Press Organization (APO)/ La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général se félicite de l’initiative d’organiser un dialogue national global au Soudan pour parvenir à une paix durable, ainsi que des progrès réalisés par les parties prenantes soudanaises pour se préparer à ce processus. Il se félicite, en particulier, de la signature aujourd’hui d’un accord entre les représentants du Comité préparatoire G7+7 sur le dialogue national et le Groupe de la Déclaration de Paris, y compris le Parti national Umma et les mouvements armés. Il félicite les parties concernées pour ce résultat.

Le Secrétaire général encourage toutes les parties prenantes, notamment le Gouvernement, à assurer la création d’un environnement propice à un dialogue inclusif, transparent et crédible, comme cela est prévu dans l’accord signé aujourd’hui. Cela inclut une cessation des hostilités, les garanties des libertés politiques, y compris la liberté d’expression et de réunion, la libération des détenus politiques et d’autres mesures de renforcement de la confiance.

 

Le Secrétaire général souligne qu’un dialogue véritablement inclusif, libre et transparent est essentiel pour s’attaquer aux causes profondes des crises récurrentes au Soudan et pour parvenir à une paix durable.

 

Le Secrétaire général félicite le Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l’Union africaine, dirigé par le Président Thabo Mbeki, pour ses efforts inlassables consentis dans le but d’aider les Soudanais à trouver une solution pacifique aux conflits dans le pays. Il réitère le soutien continu des Nations Unies à ce processus.

 

SOURCE 

United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: