Posted by: africanpressorganization | 4 September 2014

Le Haut-Représentant du Secrétaire général au Nigeria Said Djinnit participe à la Conférence Ministérielle d’Abuja sur la Sécurité au Nigeria


 

Le Haut-Représentant du Secrétaire général au Nigeria Said Djinnit participe à la Conférence Ministérielle d’Abuja sur la Sécurité au Nigeria

 

DAKAR, Sénégal, 4 septembre 2014/African Press Organization (APO)/ Said Djinnit, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et Haut-Représentant pour le Nigeria, a participé hier à la réunion ministérielle sur la sécurité organisée à Abuja. Celle-ci faisait suite aux trois précédentes réunions tenues à Paris, Londres et Washington, les 17 mai, 12 juin et le 5 août.

 

Le Haut-Représentant a transmis aux participants le message du Secrétaire général, soulignant la profonde préoccupation des Nations Unies face à la situation de violence dans le nord-est du Nigeria, incluant les meurtres et enlèvements de civils innocents.

 

Le Secrétaire général réaffirme ainsi la solidarité des Nations Unies avec les victimes et la population nigerianne, qui subissent l’extrémisme et la terreur, et exprime son inquiétude face aux violations effroyables des droits humains et à la situation humanitaire catastrophique dans le nord-est, que la montée de l’insécurité alimentaire et l’interruption de la scolarité et de l’agriculture viennent aggraver. “Face à ces redoutables défis, l’unité nationale sera cruciale”, dit le Secrétaire général Ban Ki-moon, soulignant également la nécessité de renforcer la coopération régionale pour lutter contre les activités croissantes de Boko Haram dans les pays de la région.

 

Dans son intervention, le Haut-Représentant a appelé les autorités nigérianes à renforcer l’unité nationale face à la menace terroriste, et a réaffirmé le soutien de la communauté internationale aux efforts du Nigeria pour lutter contre le terrorisme, libérer tous les civils enlevés, notamment les jeunes filles de Chibok, et affronter l’insécurité dans le pays.

 

Les participants se sont félicités des progrès accomplis dans la mise en œuvre des décisions prises lors des réunions antérieures à Paris et à Londres, et ont noté avec satisfaction le soutien et l’assistance technique fournis par les partenaires stratégiques dans la lutte contre l’insurrection de Boko Haram. Ils ont également salué les progrès en matière d’éducation des filles au Nigéria, ainsi que les efforts déployés par le gouvernement nigérian pour mettre en place le Fonds de soutien aux victimes. Tout en soulignant la nécessité de coopérer au niveau régional pour combattre efficacement Boko Haram, les participants ont insisté sur l’importance de respecter les normes internationales des droits de l’homme dans les activités de lutte contre le terrorisme.

 

La Conférence a réuni des Ministres du Cameroun, France, Royaume-Uni et Nigeria, ainsi que des représentants du Bénin, Tchad, Niger, États-Unis, Canada, Chine, Nations Unies, Union européenne, Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest, et Organisation de la Conférence Islamique.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: