Posted by: africanpressorganization | 13 June 2014

Le RSSG Djinnit réitère l’engagement des Nations Unies pour la stabilité du Nigeria et les pays de la région du bassin du Lac Tchad


 

Le RSSG Djinnit réitère l’engagement des Nations Unies pour la stabilité du Nigeria et les pays de la région du bassin du Lac Tchad

 

DAKAR, Sénégal, 13 juin 2014/African Press Organization (APO)/ Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, a assisté à la réunion ministérielle sur la sécurité au Nigeria, convoquée aujourd’hui par le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni, M. William Hague.

 

A cette occasion, M. Djinnit a déploré le fait que des civils innocents sont tués et davantage sont déplacés, à la suite des agissements de Boko Haram, et ceci malgré les efforts déployés pour obtenir la libération en toute sécurité des jeunes filles enlevées à Chibok.

 

Tout en renouvelant l’engagement des Nations Unies à soutenir les efforts du Nigeria pour libérer ces jeunes filles et faire face à l’insécurité dans le Nord-Est du pays, il a aussi appelé le gouvernement à redoubler ses efforts dans ce sens. Il a en outre indiq! ué que l’Organisation des Nations Unies est prête à soutenir les efforts de l’Agence Nationale de Gestion des Urgences et de la Commission Nationale des Droits Humains, dans le cadre de son paquet de soutien intégré (ISP) au Nigeria. Cet ensemble de mesures comprend également un soutien à court, moyen et long terme, principalement pour les filles enlevées une fois libérées, et leurs familles, mais aussi pour les communautés. L’ISP touche aussi des domaines tels que l’éducation, la santé, l’approvisionnement en eau et les moyens de subsistance en général.

 

Le RSSG Djinnit a rappelé le rôle essentiel du Nigéria dans la promotion de la paix et de la sécurité régionale, ainsi que l’engagement des Nations Unies pour sa stabilité et la consolidation de ses acquis démocratiques. Il s’est féli! cité du soutien apporté par les pays partenaires, notamment pour renforcer la réponse régionale contre les activités de Boko Haram dans l’ensemble de la région du Lac Tchad.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: