Posted by: africanpressorganization | 3 June 2014

Tunisie : Le Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture va évaluer le suivi des recommandations de 2011


 

Tunisie : Le Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture va évaluer le suivi des recommandations de 2011

 

GENEVE, Suisse, 3 juin 2014/African Press Organization (APO)/ Le Rapporteur spécial des Nations Unies Juan E. Méndez entreprendra une visite en Tunisie, du 4 au 6 juin 2014, afin de s’assurer du suivi des recommandations visant à lutter contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants formulées à la suite de sa première visite dans le pays en 2011.

 

« Je vais examiner et évaluer la mise en œuvre de mes recommandations de manière générale, avec une attention particulière pour les trois défis principaux relatifs à l’interdiction de la torture et des mauvais traitements en Tunisie, à savoir: l’accès à la justice, la réhabilitation et les réparations, et les conditions de détention dans les prisons tunisiennes et autres lieux de détention », a déclaré M. Méndez.

 

« J’espère que ma deuxième visite en Tunisie pourra aider le gouvernement à faire face aux défis auxquels il reste confronté dans la lutte contre la torture et à trouver des solutions qui garantissent la promotion des droits de l’homme et la dignité de toute personne », a souligné l’expert indépendant chargé par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies de surveiller et de faire état de l’emploi de la torture et d’autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants dans le monde entier.

 

Le Rapporteur spécial, qui visite le pays à l’invitation du gouvernement, rencontrera les principaux décideurs gouvernementaux, notamment au sein du Ministère de la Justice, de l’Intérieur et des Affaires étrangères, des représentants de la Direction générale des prisons et de la réhabilitation, ainsi que des représentants de la Garde nationale et de la police judiciaire. Il rencontrera également les dirigeants de la société civile tunisienne engagés dans la lutte contre la torture, ainsi que des victimes et leurs familles.

 

« Je suis impatient d’aider les autorités tunisiennes à poursuivre la mise en œuvre de mes recommandations, à respecter l’Etat de droit, à promouvoir l’obligation de rendre des comptes pour les violations présentes et passées et pour les allégations de torture et de mauvais traitements, à garantir le droit à réparation des victimes et à veiller à ce que les auteurs présumés soient tenus responsables conformément au droit international », a-t-il déclaré.

 

M. Méndez fera part de ses observations et recommandations préliminaires lors d’une conférence de presse qui se tiendra le vendredi 6 juin 2014 à 16h30, à l’hôtel Africa, 50 av. Habib Bourguiba, BP73, Tunis 1001, Tunisie.

 

Le Rapporteur spécial présentera un rapport de suivi au Conseil des droits de l’homme en mars 2015.

 

SOURCE 

United Nations – Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR)


Categories

%d bloggers like this: