Posted by: africanpressorganization | 19 May 2014

Mettre fin aux attaques contre le Parlement libyen et insuffler un nouvel élan à la feuille de route sur la démocratie


 

Mettre fin aux attaques contre le Parlement libyen et insuffler un nouvel élan à la feuille de route sur la démocratie

 

GENEVE, Suisse, 19 mai 2014/African Press Organization (APO)/ L’Union interparlementaire (UIP) déplore l’attaque perpétrée ce week-end contre le Congrès général national en Libye, après d’autres attaques violentes dirigées contre le parlement de transition et ses membres.

« Les attaques répétées contre le Congrès général national ont non seulement pour effet de freiner les efforts de la Libye pour instaurer un Etat régi par la primauté du droit grâce à d’adoption d’une nouvelle constitution et la mise en place d’un parlement représentatif et pleinement opérationnel, mais elles remettent également en cause les aspirations du pays à la démocratie », a déclaré le Président de l’UIP, Abdelwahad Radi.

L’UIP appelle à une cessation immédiate de la violence et engage toutes les parties à entamer un dialogue pacifique et constructif pour aplanir les différends.

Elle engage par ailleurs toutes les parties à insuffler un nouvel élan à la feuille de route qui doit conduire la Libye à la démocratie. L’UIP est prête à poursuivre ses activités aux côtés de la Libye pour l’aider à attendre cet objectif.

 

SOURCE 

Inter-Parliamentary Union (IPU)


Categories

%d bloggers like this: