Posted by: africanpressorganization | 12 May 2014

Les Attachés de défense réunis à nouveau pour appuyer le Processus de Nouakchott


 

Les Attachés de défense réunis à nouveau pour appuyer le Processus de Nouakchott

 

BAMAKO, Mali, 12 mai 2014/African Press Organization (APO)/ La Mission de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel (MISAHEL) a accueilli le 9 mai, la deuxième réunion des attachés de défense et des conseillers en sécurité des Etats membres de l’UA accrédités au Mali. Dans le cadre du Processus de Nouakchott, destiné à renforcer la coopération sécuritaire et opérationnaliser l’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA) dans le Sahel, cette réunion a permis d’échanger sur la situation sécuritaire au Mali et dans le Sahel. Dans son mot de bienvenu, M. Kazadi Ntolé, Chef de l’unité politique de la MISAHEL, a souligné «qu’aucun pays, aucune institution ne peut faire face tout seul à la menace terroriste qui va crescendo. Il est donc nécessaire qu’une collaboration efficace se consolide entre les différents pays et institutions : c’est tout l’enjeu du processus de Nouakchott initié par l’Union africaine».

Lors des débats, les participants ont mis l’accent sur les mécanismes de réponse face au trafic de drogue, la nécessité de la coopération transfrontalière entre les pays de la région pour mieux vaincre le terrorisme et le renforcement du cadre d’échange d’informations.

Les participants ont été informés de la tenue de la réunion des Chefs d’Etat-major et des ministres de la Défense les 22 et 23 mai courant à Bamako, pour examiner les projets de renforcement des mécanismes opérationnels d’intervention et de coordination des actions de lutte contre le terrorisme et le crime organisé dans la bande sahélo – saharienne.

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: