Posted by: africanpressorganization | 17 April 2014

Programme ONUCI/UNMAS de sécurisation des stocks de munitions : 06 soutes à munitions remises aux autorités ivoiriennes


 

Programme ONUCI/UNMAS de sécurisation des stocks de munitions : 06 soutes à munitions remises aux autorités ivoiriennes

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 17 avril 2014/African Press Organization (APO)/ La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Mme Aïchatou Mindaoudou et le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, ont présidé, mercredi 16 avril 2014, à la base militaire d’Akouedo, la cérémonie d’inauguration des sites de stockages de munitions d’Akakro, d’Akouédo, de Bouaké, de Daloa, de Séguéla et de Yamoussoukro.

 

En prenant la parole, Mme Mindaoudou a souligné que cette cérémonie se situait dans le cadre de l’accompagnement de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) aux autorités nationales en matière de protection des populations civiles et qu’à cet effet, le Service de lutte anti-mines de l’ONUCI (UNMAS) avait assuré la mise en œuvre ces six (6) sites qui font partie d’un lot de 78 bâtiments réhabilités et construits dans le cadre du programme d’UNMAS, pour un coût de près de 2.2 milliard de FCFA. Ce programme vise à doter la Côte d’Ivoire de sites de stockages d’armes et de munitions répondants aux normes internationales.

 

«Les nouvelles soutes à munitions que nous inaugurons aujourd’hui permettront de sécuriser 5.4 million de kilogrammes du stock national de munitions. La sécurisation d’un tel stock de munitions évite les conséquences dangereuses des explosions accidentelles et tout accès non contrôlé aux dépôts. Ces soutes facilitent aussi la lutte contre la prolifération illicite d’armes et de munitions », a expliqué la Chef de l’ONUCI.

 

Afin de garantir une gestion et une sécurisation adéquate des stocks de munitions, ce projet a été accompagné de mesures de renforcement des capacités sur la gestion et sécurité des stocks de munitions selon les normes internationales en vigueur, le déminage, la Neutralisation, l’Enlèvement et la Destruction des Engins Explosifs (NEDEX), la dépollution de zone de combats.

 

Pour sa part, le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi a remercié l’ONUCI au nom du Gouvernement ivoirien pour la réhabilitation de quatre sites et la construction de deux autres, venant ainsi réduire les risques pour l’armée et pour les populations. « Ce vaste programme répond aux exigences de la réforme du Secteur de la Sécurité (RSS). Le Gouvernement s’y est engagé et nous sommes particulièrement sensibles au soutien que vous apportez dans cette dynamique », a-t-il dit. Le Ministre Koffi Koffi a également tenu à rendre un hommage appuyé à 15 sapeurs du 1er bataillon du Génie de Bouaké qui ont réussi à effectuer le déminage de la poudrière d’Akouédo de juillet 2013 à fin février 2014 sans qu’aucun incident ne soit déploré. Trois parmi eux ont été décorés au grade de Chevaliers dans l’Ordre du mérite ivoirien tandis que 12 autres ont reçu la médaille des Forces armées. Par ailleurs, M. Zana Coulibaly, agent d’UNMAS – Allo Trust a reçu un diplôme de reconnaissance de sa dextérité dans le déminage, la neutralisation et la destruction des armes.

La Représentante spéciale a, ensuite, remis les clés des soutes et du matériel à la Gendarmerie, à la Police et aux Forces républicaines de Côte d’Ivoire. La délégation officielle a pu visiter les soutes à munitions et une exposition photos des différentes étapes de la réalisation du projet.

 

Le Colonel Assamoi Djessou, qui a été un acteur majeur dans ce processus a été félicité par le Représentante spéciale. Il a expliqué en quoi a consisté sa contribution. «Nous avons fait l’audit de tous les sites existant et méthodiquement nous avons commencé à travailler, à faire des stockages provisoires et à proposer à l’ONUCI des sites de stockage définitifs. C’est l’UNMAS qui est vraiment la cheville ouvrière et qui a formé nos hommes au déminage», a-t-il dit.

Le chef d’État-major Général des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), le Général Soumaïla Bakayoko, n’a pas manqué de manifester sa joie de recevoir ces soutes à munitions. « Vous savez très bien que nous ne disposions pas d’infrastructures adaptées pour garder nos munitions. Aujourd’hui grâce à l’ONUCI, à l’UNMAS, nous venons d’acquérir des soutes modernes qui nous permettent de stocker toutes les catégories de munitions, du petit calibre au gros calibre. Cela nous permet de mettre à l’abri nos populations», s’est réjoui le Général Bakayoko.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: