Posted by: APO | 31 March 2014

Les plus grandes stars de la musique africaines et ONE.org lancent « Cocoa ‘na Chocolate » pour révolutionner l’agriculture


 

Les plus grandes stars de la musique africaines et ONE.org lancent « Cocoa ‘na Chocolate » pour révolutionner l’agriculture

 

19 artistes. 11 pays. 10 langues. 1 seul message aux dirigeants africains : Do Agric. L’agriculture, ça paye !

 

LAGOS, Nigéria, 31 mars 2014/African Press Organization (APO)/ L’organisation non gouvernementale ONE.org (http://www.one.org) lance aujourd’hui un titre suite à l’une des plus importantes collaborations musicales que le continent ait jamais connue : « Cocoa ‘na chocolate ». Cette collaboration vient soutenir la campagne « Do Agric. L’agriculture, ça paye » (http://www.one.org/doagric) qui vise à redynamiser les investissements dans l’agriculture. Dix-neuf stars africaines, dont D’Banj du Nigéria, Fally Ipupa du Congo, RD et Tiken Jah Fakoly de la Côte d’Ivoire, Rachid Taha, de l’Algérie se sont réunies pour contribuer à redorer l’image de l’agriculture et dire à la jeunesse africaine que leur avenir se trouve sous leurs pieds, dans leurs mains.

Télécharger la chanson : http://www.one.org

 

Photo 1 : http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=931

 

Photo 2 : http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=930

 

Photo 3 : http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=929

 

Photo 4 : http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=928

 

Photo 5 : http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=927

 

Photo 6 : http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=926

 

Logo ONE: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/one.jpg

 

Logo Do Agric: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/doagricfr.jpg

 

Les artistes participant sont : A.Y. – Tanzanie, Bufallo Souljah – Zimbabwe, D’banj – Nigéria, Dama Do Bling – Mozambique, Diamond – Tanzanie, Dontom – Nigéria, Fally Ipupa – République démocratique du Congo, Femi Kuti – Nigéria, Judith Sephuma – Afrique du Sud, Juliani – Kenya, Kunle Ayo – Nigéria, Liz Ogumbo – Kenya, Nancy G – Swaziland, Omawumi – Nigéria, Tiken Jah Fakoly – Côte d’Ivoire, Rachid Taha – Algérie, Victoria Kimani – Kenya, Vusi Nova – Afrique du Sud et Wax Dey – Cameroun

 

A travers cette chanson, les artistes font entendre leur voix pour mobiliser les jeunes, les appeler à  rejoindre ONE.org et à soutenir la campagne « Do Agric » qui appelle les dirigeants africains à adopter de meilleures politiques agricoles qui permettront de créer des emplois pour les jeunes, d’apporter un meilleur soutien aux petits exploitants, de dynamiser la productivité, de diversifier la chaine de valeurs agricole et de contribuer à sortir des millions d’Africains de l’extrême pauvreté.

 

La chanson « Cocoa ‘na chocolate » vise à montrer l’importance de l’agriculture tant pour l’avenir de l’Afrique que pour la lutte contre l’extrême pauvreté. L’exemple du cacao illustre un paradoxe : alors que des tonnes de fèves de cacao sont produites en Afrique, le chocolat y est vendu à un prix exorbitant. En effet, les fèves exportées pour transformation le sont à un prix insignifiant par rapport à celui du produit fini, le chocolat. Ce qui montre clairement que l’Afrique rate ainsi une opportunité économique clé, celle de la transformation et le marketing du produit fini. L’avenir de l’Afrique est donc dans l’agriculture. Une chaine de valeurs agricole prospère est un excellent moyen de créer des emplois et des opportunités entrepreneuriales viables, générer de meilleurs revenus pour les agriculteurs et atteindre une productivité efficace qui permettra de réduire les prix des denrées alimentaires.

 

Ces artistes populaires se sont engagés aux côtés de ONE.org, pour dire aux jeunes que non seulement l’agriculture est « tendance » mais que c’est aussi un bon moyen de gagner sa vie. Mais, en l’absence d’une volonté politique forte et du soutien du plus grand nombre de citoyens, la jeunesse africaine ne sera pas en mesure de jouir du potentiel de l’agriculture. C’est pour cette raison que ONE.org et les voix africaines les plus populaires s’associent pour dire aux dirigeants africains, aux investisseurs et aux jeunes « Do Agric, l’agriculture, ça paye. ».

 

Dr Sipho S. Moyo, Directrice Afrique, ONE.org, déclare:

« Ces grands artistes sont des modèles pour les jeunes africains. Le fait qu’ils soutiennent l’agriculture lance un message puissant à ces jeunes. Il est temps que nos dirigeants investissent plus dans l’agriculture et mettent en place des politiques ciblées qui favorisent les petits exploitants qui produisent 80% de notre nourriture. L’augmentation des investissements publics permettra également de répondre au chômage des jeunes, d’encourager la participation du secteur privé et de déclencher le vaste potentiel économique du continent. Le continent a le potentiel de se nourrir, d’en finir avec l’extrême pauvreté et d’atteindre une transformation économique et sociale durable.

 

En effet, selon la FAO, la croissance agricole en Afrique subsaharienne contribue 11 fois plus à la réduction de la pauvreté que celle des secteurs non agricoles comme les services publics et le secteur minier. « Do Agric » est un mouvement qui vient de l’ensemble du continent pour appeler les gouvernements africains à respecter leur promesse d’allouer au moins 10% de leur budget national à l’agriculture à travers des investissements ciblés, une promesse faite à Maputo en 2003, et de le faire de manière transparente et redevable. Nous sommes fiers et privilégiés de collaborer avec un groupe d’individus si extraordinaires. Nous voulons passer le message qui souligne que l’Afrique peut non seulement se nourrir mais contribuer à nourrir le monde. »

 

La superstar nigériane D’Banj de déclarer :

« En tant que musiciens africains, l’agriculture est la seule cause pour laquelle nous devons nous engager, tous ensemble, et je suis fier de dire que nous l’avons fait. Ici, au Nigéria, alors que le gagne-pain de 70% de la population dépend de l’agriculture, le budget fédéral alloué à l’agriculture est à la baisse, il est de seulement 1,7% aujourd’hui. C’est un problème très sérieux, surtout quand on sait que le Nigéria dépense, chaque année, des millions de nairas dans l’importation de denrées alimentaires.

 

Il y a plusieurs années, la plupart des gens regardait les musiciens de haut car ils pensaient que la musique n’était pas rentable. Aujourd’hui les musiciens gagnent bien leur vie et sont respectés. De la même manière, l’agriculture a été identifiée comme une source d’emploi et je suis convaincu que les jeunes africains la voient maintenant non seulement comme tendance et rentable, mais aussi comme le moyen le plus rapide de créer des jobs et de nourrir nos familles.

 

A travers cette chanson, nous demandons aux jeunes d’aller sur internet, de rejoindre ONE. org  et d’appeler nos dirigeants à agir et à augmenter leurs investissements dans l’agriculture. Et ce, pour que les jeunes aient plus de chance de réussir. »

 

« Cocoa ‘na Chocolate » a été co-produite par Cobhams Asuquo et DeeVee de DB Records. Godfather Productions a tourné le clip vidéo qui sortira le 3 avril. Les couplets ont été écrits par chaque artistes et le refrain par D’Banj. DKM Media et ONE sont partenaires dans ce projet. La chanson est disponible pour téléchargement gratuit sur ONE.org après que les internautes ont signé la pétition « Do Agric ».

 

ONE remercie chaleureusement RFI et CFI pour leur soutien dans la promotion et la distribution de « Cocoa ‘na chocolate ».

 

Distribué par APO (African Press Organization) pour ONE.org.

 

 

Contact :

A Johannesburg- Elisa Desbordes-Cissé | elisa.desbordes-cisse@one.org | +44 7771 373629 ou  +27 78 9117566

A Lagos – Nde Ndifonka | nde.ndifonka@one.org |+234 81 00 55 00 76

A Paris – Annabel Hervieu | annabel.hervieu@one.org | + 33 6 31 22 89 68

 

 

À propos de « Do Agric. L’agriculture, ça paye. »

–          La campagne « Do Agric. L’agriculture, ça paye » (http://www.one.org/doagric), lancée en janvier dernier, appelle les dirigeants membres de l’Union africaine à consacrer au moins 10% de leurs budgets nationaux à des investissements agricoles efficaces, à travers des budgets transparents et responsables.  Elle les invite aussi à adopter de meilleures politiques qui stimuleront la productivité, accroîtront les revenus et aideront des millions d’Africains à sortir de l’extrême pauvreté. Une pétition pour soutenir cette demande est accessible en ligne à tous les citoyens : http://www.one.org/doagric

–          ONE.org a collabore tout au long de la campagne avec PAFO, ActionAid International, ACORD, Oxfam International et d’autres organisations nationales.

–          Dans le cadre de cette campagne, ONE.org a publié un rapport, intitulé Prêts au changement : la promesse de la transformation agricole de l’Afrique, qui propose aux gouvernements africains de mettre en œuvre un ensemble de recommandations » pour accélérer le développement économique de l’Afrique et à définir leur propre agenda de transformation agricole, en accord avec le programme d’agriculture « PDDAA » de l’Union africaine.

 

Faits intéressants :

–          Il y a 19 artistes de 11 pays différents dans la chanson : Afrique du Sud, Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Congo, RD, Kenya, Mozambique, Nigéria, Swaziland, Tanzanie et Zimbabwe.

–          La chanson et le clip ont été enregistrés en trois jours à Johannesburg, Afrique du Sud, pour soutenir la campagne de ONE.org « Do Agric. L’agriculture, ça paye »

–          Chaque artiste a écrit ses propres paroles

–          Il y a 10 langues différentes : anglais, arabe, français, lingala, malinké, pidgin, portugais, shona, swahili et xhosa. 

–          la croissance agricole en Afrique subsaharienne contribue 11 fois plus à la réduction de la pauvreté que celle des secteurs non agricoles comme les services publics et le secteur minier

–          C’est l’une des plus grandes collaborations musicales sur le continent

 

À propos de ONE.org

ONE.org (http://www.one.org) est une organisation de campagne et de plaidoyer, soutenue par plus de 3,5 millions de personnes dans le monde, qui agissent pour en finir avec l’extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique. Cofondée par Bono et strictement apolitique, ONE mène campagne pour sensibiliser le plus grand nombre de citoyens sur les enjeux liés au développement. Nous travaillons avec les dirigeants du monde entier pour combattre le sida et les autres maladies évitables, pour augmenter les investissements dans le secteur agricole et dans la nutrition et pour exiger une plus grande transparence financière. ONE travaille également en étroite collaboration avec des activistes, notamment africains, qui se battent contre la corruption, font avancer la lutte contre la pauvreté, contrôlent l’usage de l’aide et aident à renforcer la société civile. Pour plus d’information: http://www.one.org

 

SOURCE 

ONE.org


Categories

%d bloggers like this: