Posted by: africanpressorganization | 27 March 2014

L’ONU ORGANISE UNE « CONVERSATION » AVEC LA SIERRA LEONE’S REFUGEE ALL STARS, UN GROUPE MUSICAL DE RÉFUGIÉS SIERRA-LÉONAIS, LE 2 AVRIL AU SIÈGE À NEW YORK


 

L’ONU ORGANISE UNE « CONVERSATION » AVEC LA SIERRA LEONE’S REFUGEE ALL STARS, UN GROUPE MUSICAL DE RÉFUGIÉS SIERRA-LÉONAIS, LE 2 AVRIL AU SIÈGE À NEW YORK

 

NEW YORK, 27 mars 2014/African Press Organization (APO)/ Une « conversation sierra-léonaise », sera organisée le 2 avril, dans la salle de conférence 4 du bâtiment de la pelouse nord au Siège de l’ONU à New York, de 13 h 15 à 14 h 30.

 

Au cours de cet évènement qui mettra l’accent sur le rôle de la musique pour promouvoir la paix, les membres du groupe vont répondre aux questions du public avant d’offrir une prestation musicale.

 

Ce groupe de musiciens est formé de réfugiés qui ont tous fui Freetown, capitale de la Sierra Leone, dans les années 1990 pour échapper au conflit armé, avant de se retrouver à Conakry, en Guinée.

 

Cette conversation est ouverte à tous, mais les places sont limitées. Pour y participer, il faudrait s’inscrire à l’avance en envoyant un courriel à l’adresse suivante: academicimpact@un.org (objet: Musique pour la paix).

 

La conversation sera diffusée sur Internet, puis retransmise par vidéo à l’adresse suivante: http://webtv.un.org/. Les participants en ligne sont priés de soumettre leurs questions à l’adresse électronique academicimpact@un.org.

 

La « conversation », organisée par l’initiative Impact universitaire de l’ONU, en association avec le Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général chargé de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, le World Music Institut, ainsi que Modiba et Apollo Theater. Il s’agit de la deuxième conversation de la série « Musique pour la paix ». Le 24 mars, l’Impact universitaire avait organisé, en collaboration avec la Mission permanente de l’Inde auprès des Nations Unies, un événement spécial mettant en vedette le musicien indien Sarod maestro Amjad Ali Khan.

 

SOURCE 

NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: