Posted by: africanpressorganization | 8 January 2014

RCA: Un expert de l’ONU demande la protection des personnes déplacées de toute urgence et l’augmentation de l’assistance humanitaire


 

RCA: Un expert de l’ONU demande la protection des personnes déplacées de toute urgence et l’augmentation de l’assistance humanitaire

 

GENEVE, Suisse, 8 janvier 2014/African Press Organization (APO)/ La communauté internationale doit de toute urgence fournir les ressources adéquates pour faire face aux besoins de protection et d’assistance d’un nombre croissant de personnes déplacées par les violences en République centrafricaine, a prévenu aujourd’hui un expert de l’ONU.

 

« Le nombre de personnes déplacées a augmenté considérablement au cours des dernières semaines. L’accès immédiat des agences humanitaires à ces personnes, y compris à celles qui ont trouvé refuge dans l’enceinte de l’aéroport de Bangui, doit être garanti dans les meilleurs délais », a déclaré le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays, Chaloka Beyani.

 

Près d’un million de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays, d’après les dernières estimations de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR, dont plus d’un demi-million de personnes dans la capitale, soit les deux-tiers de la population de Bangui.

 

« J’accueille favorablement les efforts déployés par les agences humanitaires pour faire face à la situation désespérée des personnes déplacées en République centrafricaine. Néanmoins, la communauté internationale doit renforcer son action afin de protéger et de porter assistance à ceux qui fuient les violences, notamment les femmes, les enfants et les personnes handicapées », a noté M. Beyani.

 

« La résurgence d’autres crises dans le monde ne doit pas affecter l’ampleur de La réponse qui doit être apportée de toute urgence à la République centrafricaine », a insisté l’expert indépendant. « Les agences humanitaires ont urgemment besoin de ressources supplémentaires pour subvenir aux besoins élémentaires des personnes qui ont fui leur domicile ».

 

SOURCE 

United Nations – Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR)


Categories

%d bloggers like this: