Posted by: africanpressorganization | 30 October 2013

RDC / M23 / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 29/10/2013


 

RDC / M23 / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 29/10/2013

 

PARIS, France, 30 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 29/10/2013

 

Q – Avez-vous pris connaissance de la fin des combats entre les rebelles au Congo et le gouvernement là bas ? L’ambassadeur français à l’ONU a fait une brève déclaration disant que l’on s’acheminait maintenant vers des négociations. En avez-vous pris connaissance, et pouvez-vous confirmer ?

 

R – Il ne m’appartient pas de confirmer l’évolution de la situation sur le terrain. Nous prenons acte des déclarations de l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies et responsable de la MONUSCO, M. Kobler, qui a déclaré que le M23 était quasiment fini en tant que force militaire.

Ce que nous affirmons, c’est la position de la France qui est un soutien constant à la MONUSCO, avec la volonté de mettre fin aux activités des groupes armés.

 

La France a d’ailleurs été au sein du Conseil de sécurité l’un des Etats les plus actifs dans le renforcement de la MONUSCO, et dans l’édification de son mandat pour qu’il soit le plus robuste possible et qu’il lui permette de lutter contre ces groupes armés. Nous souhaitons réaffirmer notre soutien à la MONUSCO, et nous appelons les Etats de la région à ne pas aider et à ne pas favoriser l’activité de ces groupes armés.

 

Nous avons pris note qu’il y a une évolution notable sur le terrain, avec notamment l’affaiblissement du M23, grâce à l’action de la MONUSCO.

 

Je rappelle enfin la position de la France : seul un règlement politique couvre l’ensemble des aspects de la crise dans la région des Grands lacs en application de l’accord cadre d’Addis-Abeba, et des résolutions du conseil de sécurité permettront d’établir une paix durable dans la région.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: