Posted by: APO | 27 March 2013

Lancement des journées de sensibilisation sur la CEDEAO en Guinée


Lancement des journées de sensibilisation sur la CEDEAO en Guinée

CONAKRY, Guinée, 27 mars 2013/African Press Organization (APO)/ Les Journées de sensibilisation sur la CEDEAO (http://www.ecowas.int) en Guinée ont été lancées ce mardi 26 mars 2013 à Conakry en présence de responsables de la Commission de la CEDEAO venus spécialement du siège, à Abuja, et d’une centaine de participants guinéens issus de différentes couches socioprofessionnelles du pays.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/ecowas.jpg

Cette activité qui s’étale sur trois jours est une initiative de la Direction de la Communication de la Commission de la CEDEAO réalisée en étroite collaboration avec le ministère de la Coopération internationale de Guinée, à travers notamment la Direction générale de l’Intégration africaine et la cellule nationale de l’organisation.

Dans son allocution de présentation, le directeur de la Communication, M. Sunday Ugoh, après avoir transmis les salutations du président de la Commission, M. Kadré Désiré Ouédraogo, s’est félicité de présence massive de hautes autorités guinéennes à cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation de la CEDEAO en direction de ses citoyens.

Selon M. Ugoh, cette campagne vise, dans la perspective de la Vision 2020 consistant à passer d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples, à amener les quelque 320 millions de citoyens de la sous-région à mieux s’imprégner des différentes activités de l’institution pour mieux s’impliquer dans la réalisation du rêve des pères fondateurs de la Communauté.

A son tour, le directeur général de l’Intégration africaine, Dr Djiguiba Sy Savané, a fait l’historique de ces journées, qui ont été l’objet de plusieurs reports avant de se tenir aujourd’hui sous d’heureux auspices. Venant appuyer les propres initiatives des autorités guinéennes en matière de sensibilisation, elles visent à informer les populations sur les activités et programmes régionaux, car, a-t-il noté, «le succès du processus d’intégration au sein de la CEDEAO dépendra, dans une large mesure, de la synergie de nos actions».

En ouvrant les travaux au nom de son département de tutelle, le secrétaire général du ministère de la Coopération international, Elhadj Mohamed Cissé, a d’abord relevé le rôle et l’importance de l’intégration pour les économies des Etats de la sous-région, soulignant : «Notre conviction est déjà faite que l’intégration est pour nous la voie royale, celle qui nous permettra de relever les défis du développement et du progrès.»

A cet égard, M. Cissé a évoqué les nombreux chantiers et les progrès accomplis dans ce cadre, de même que les réponses en train d’être apportées aux questions sécuritaires, la manière dont sont affrontés les défis sociaux et humanitaires, la promotion des infrastructures économiques et sociales ou encore les investissements dans les secteurs directement productifs, notant que les résultats obtenus dans ces différents domaines restent globalement satisfaisants.

Les participants à ces trois journées de sensibilisation sur la CEDEAO en Guinée proviennent de secteurs aussi divers que le monde de l’économie (secteurs formel et informel), les services des douanes, de l’immigration, les médias, les universités et centres de recherche, les associations de femmes, le ministère du Tourisme, les institutions financières, la société civile, le secteur agricole, le secteur de la santé…

Après la cérémonie d’ouverture officielle, les travaux se sont poursuivis avec des exposés faits par des responsables de diverses institutions et agences spécialisées de la CEDEAO, avec d’abord une présentation générale de l’organisation, de la part de la Direction de la communication, à travers ses principes, buts, objectifs et réalisations diverses.

La Cour de Justice de la Communauté, la libre circulation des biens dans l’espace CEDEAO, les accords de partenariat économique, l’Organisation ouest-africaine de la santé, le Système d’échange d’énergie électrique ouest-africain, l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest, la Banque de développement et d’investissement de la CEDEAO, le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent, la politique agricole de la CEDEAO, etc. feront tous l’objet de présentation de la part d’agents de l’organisation au cours des travaux.

La partie guinéenne ne sera pas en reste. En effet, plusieurs fonctionnaires nommément désignés présenteront aussi des communications, notamment sur l’état de mise en œuvre dans le pays du protocole sur la libre circulation des personnes, l’exécution au plan local du Schéma de libéralisation des échanges ou encore la mise en œuvre des accords de partenariat économique par la Guinée.

Outre les représentants des différents départements ministériels de la Guinée, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence également de la représentante spéciale du président de la Commission de la CEDEAO à Conakry, Mme Jacqueline Zaba.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

SOURCE

Economic Community Of West African States (ECOWAS)


Categories

%d bloggers like this: