Posted by: africanpressorganization | 28 February 2013

Cameroun – Otages / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole


 

 

Cameroun – Otages / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

 

PARIS, France, 28 février 2013/African Press Organization (APO)/ Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

 

Q – Jusqu’où le Quai d’Orsay peut informer les familles des otages (je pense notamment à la famille enlevée au Cameroun, mais également aux sept otages retenus depuis plus longtemps au Sahel) sans mettre en danger les personnes séquestrées ou en péril le processus de libération ?

 

Les proches de la famille Moulin-Fournier ont-ils, par exemple, été avertis en amont de la diffusion d’une vidéo non datée, ce lundi ?

 

R – Le centre de crise du ministère des affaires étrangères assure le contact avec les familles, répond à leurs questions, leur apporte toute l’information dont nous disposons et toute l’aide qu’elles souhaitent. Certaines informations privilégiées et confidentielles leur sont réservées et ne sont pas rendues publiques.

 

D’une manière générale et dans l’intérêt de nos compatriotes retenus en otage et de leurs familles, « le mieux est de travailler dans la discrétion, condition de l’efficacité », comme l’a rappelé le président de la République le 21 février.

 

S’agissant de votre dernière question, l’enregistrement vidéo auquel vous faites référence a été rendu public sur internet, et donc consultable simultanément par l’ensemble des utilisateurs.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: