Posted by: africanpressorganization | 5 September 2012

AFRIQUE, CONTINENT DE L’ESPERANCE


 

 

AFRIQUE, CONTINENT DE L’ESPERANCE

 

VATICAN, Saint-Siège, 5 septembre 2012/African Press Organization (APO)/ Benoît XVI a confié au Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Conseil pontifical pour les laïcs, un message au Congrès des laïcs catholiques de l’Afrique, organisé par le Conseil à Yaoundé (Cameroun, 4 – 9 septembre): “Témoins de Jésus-Christ en Afrique aujourd’hui. Sel de la terre et lumière du monde”. “L’Afrique est appelée à être le continent de l’espérance, …un horizon lumineux qui s’ouvre au regard de la foi… Il est vrai en outre que même les valeurs traditionnelles les plus valables de la culture africaine sont aujourd’hui menacées par la sécularisation, qui provoque désorientation, troubles personnels et lacérations du tissu social, exaspération du tribalisme, violence, corruption dans la vie publique, humiliation et exploitation des femmes et des enfants, croissance de la misère et de la faim”. Malgré ce les pays africains offrent “une grande richesse de ressources spirituelles précieuses pour notre temps. L’amour pour la vie et pour la famille, le sens de la joie et du partage, l’enthousiasme de vivre la foi dans le Seigneur… Ne laissez jamais la sombre mentalité relativiste et nihiliste qui touche diverses parties de notre monde, ouvrir une brèche dans votre réalité! Accueillez et répandez avec une force redoublée le message de joie et d’espérance qu’apporte le Christ, message capable de purifier et de renforcer les grandes valeurs de vos cultures… Faire de l’Afrique le continent de l’espérance est un engagement qui doit orienter la mission des fidèles laïcs africains aujourd’hui”. La mission naît en effet de la foi qu’il faut nourrir et approfondir “car nous ne pouvons pas accepter que le sel devienne insipide et que la lumière soit tenue cachée… Dans cette œuvre de transformation de la société toute entière, tellement prioritaire en Afrique, les fidèles laïcs ont un rôle irremplaçable… Femmes et hommes, jeunes, personnes âgées et enfants, familles et sociétés, toute l’Afrique attend aujourd’hui les ambassadeurs de la Bonne Nouvelle, les fidèles laïcs issus des paroisses, de mouvements ecclésiaux et de communautés nouvelles, des personnes attachées au Christ et à l’Eglise, remplis de joie et de reconnaissance pour le baptême qu’ils ont reçu, des artisans courageux de paix et annonciateurs d’une espérance authentique”.

 

SOURCE 

Vatican Information Service (VIS)


Categories

%d bloggers like this: