Posted by: africanpressorganization | 17 May 2012

LE PAM LANCE DES OPERATIONS DE RE-STOCKAGE DE BANQUES CEREALIERES ET DE DISTRIBUTION DE BONS D’ACHAT ALIMENTAIRE AU SENEGAL


 

 

LE PAM LANCE DES OPERATIONS DE RE-STOCKAGE DE BANQUES CEREALIERES ET DE DISTRIBUTION DE BONS D’ACHAT ALIMENTAIRE AU SENEGAL

 

DAKAR, Sénégal, 17 mai 2012/African Press Organization (APO)/ — Le Programme alimentaire mondial (PAM) lance ce vendredi 18 mai une opération de distribution de Bons d’achat alimentaire à Bignona, région de Ziguinchor au Sénégal, au profit des populations affectées par les effets conjugués de la mauvaise campagne agricole 2011-2012 et de la hausse des prix des denrées alimentaires.

 

Survenant juste après le démarrage le 15 mai à Nétéboulou, Tambacounda, du restockage de 167 Banques céréalières villageoises – des entrepôts, mis en place par le PAM, où 100 000 villageois peuvent emprunter des céréales pendant la période de soudure — ces distributions s’inscrivent dans le cadre de la poursuite des opérations d’assistance du PAM aux personnes les plus affectées par la crise alimentaire au Sénégal.

 

« Notre objectif est d’assister 145 000 personnes avec des Bons d’achat alimentaire dans les communautés rurales et urbaines les plus vulnérables où les marchés locaux sont bien approvisionnés en vivres mais où ces personnes n’ont pas les moyens d’en acheter, » a déclaré Mme Ingeborg Maria Breuer, Représentante du PAM au Sénégal. « Au total, les différentes activités que le PAM est en train de mettre en oeuvre nous permettront, d’ici à la fin du mois de juin, d’aider 806 000 personnes dans les 100 Zones à risques dont les taux d’insécurité alimentaire dépassent parfois 59%,» a-t-elle ajouté.

 

Ces distributions de Bons d’achat alimentaire seront étendues dans les semaines à venir à des communautés urbaines et rurales sélectionnées de Ziguinchor, Tambacounda et Matam et visent, autant que les banques céréalières, à garantir aux ménages, qui ont été durement touchés par la crise alimentaire, l’accès à une alimentation de base.

 

En avril dernier le PAM a lancé dans la communauté rurale d’Okoute des distributions gratuites et ciblées de vivres qui ont été depuis étendues à toute la région de Ziguinchor, à Sédhiou, Kédougou et Kolda et dès demain à Tambacounda et Matam. Le lancement des activités de Bons d’achat alimentaire se fera en présence de la Représentante du PAM au Sénégal, avec la participation du Ministère de la Femme, de l’Enfance et de l’Entreprenariat Féminin ainsi que les autorités régionales et locales.

 

“Les Bons d’Achat Alimentaire constituent des filets de sécurité qui contribuent efficacement au développement de la stratégie nationale de protection sociale au Sénégal. C’est pourquoi le Ministère de la Femme, de l’Enfance et de l’Entreprenariat Féminin, à travers la Cellule de suivi Opérationnel des programmes et Projets de lutte contre la Pauvreté, participe activement, avec le PAM, à la conception et à la mise en œuvre de ce projet.” a déclaré la Ministre de la Femme, de l’Enfance et de l’Entreprenariat Féminin, Mme Mariama Sarr.

 

Les opérations de sécurité alimentaire du PAM vont couvrir toutes les régions du Sénégal, à l’exception de Dakar. A Matam et Diourbel, où les taux de malnutrition aiguë globale s’élèvent à 14.1 et 10.5 pour cent respectivement, ainsi que dans neuf autres régions, le PAM compte par ailleurs assister plus de 100 000 enfants de moins de cinq ans et femmes enceintes et allaitantes afin de limiter les effets négatifs de la crise alimentaire sur leur situation nutritionnelle.

 

Pour faire face à la crise alimentaire qui touche le Sénégal, le PAM compte mobiliser 53 millions de dollars. Mais il lui manque à ce jour la somme de 22 millions de dollars, qui est requise d’urgence pour pouvoir assurer la protection des moyens d’existence des personnes les plus vulnérables jusqu’à la prochaine récolte en octobre.

 

SOURCE 

World Food Program (WFP)


Categories

%d bloggers like this: