Posted by: APO | 11 May 2012

Pétrole / Afrique de l’Est / Canal du Mozambique / Achèvement de l’Acquisition des Données Sismiques 2D Aux Actifs De Juan De Noa Et Belo Profond


Pétrole / Afrique de l’Est / Canal du Mozambique / Achèvement de l’Acquisition des Données Sismiques 2D Aux Actifs De Juan De Noa Et Belo Profond

LAGOS, Nigeria, 11 mai 2012/African Press Organization (APO)/ South Atlantic Petroleum (SAPETRO) (http://www.sapetro.com) a le plaisir d’annoncer la réussite et l’achèvement du programme d’acquisition de données sismiques sur 12 256 km au sein de ses deux actifs à Juan de Nova et Belo Profond dans le canal du Mozambique. Les étendues sont de 8 868 km à Juan de Nova et de 3 388 km à Belo Profond.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/sapetro.jpg

Le permis pour Juan de Nova dans la région des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) est pour une superficie de 52 990 km2 et représente une nouvelle et importante province d’exploration en eau profonde adjacente à des blocs majeures découverts récemment par les compagnies ENI et Anadarko dans la province d’exploration du Bassin de Rovuma au large de l’Afrique de l’Est. Le bloc de Belo Profond au Madagascar, qui couvre une superficie de 13 770 km2 est adjacent au bloc de Juan de Nova et s’étend vers le sud le long de la zone de fracture de Davie. La profondeur de l’eau des deux zones est de 1 800 mètres et 3 200 mètres respectivement. Les données sismiques modernes indiquent que les blocs contiennent une bonne épaisseur de paquets sédimentaires tertiaires et mésozoïques favorablement structurés tout au long de la superficie de dépôt sur un grand bloc crustal continental submergé. La zone entière est en fait une « marge de transformation paléo » active il y a 170 à 90 millions d’années. Des études satellites de télédétection ont montré des potentielles zones d’infiltrations d’hydrocarbures qui ont été prélevées pour des analyses géochimiques en rapport avec le programme d’exploration agressif de SAPETRO.

L’étude a été faite grâce à la technologie complètement dépourvue d’effets de traînées GeoStreamerTM de PGS. Cette technologie unique en son genre combine une banderole à deux capteurs avec sa nouvelle technologie de source GéoSourceTM. Les données GeoStreamer GSTM sont d’excellente qualité vu qu’elles ont énormément de fréquences hautes et basses et qu’elles sont dépourvues de traînées à la source et à la réception et promettent donc de largement améliorer : le taux de réussite des explorations de SAPETRO, le ciblage et la réussite de récupération en améliorant la perspective l’évaluation, la délimitation du réservoir et la caractérisation. Cette étude sismique SAPETRO est la plus large jamais faite mondialement en utilisant la technologie GeoStreamerTM de PGS.

SAPETRO a aussi profité de cette mobilisation sismique pour faire un prélèvement géochimique en utilisant le système de prélèvement de la surface de la nappe C5-C35 grâce à Gore Technology pour évaluer les infiltrations dans la région. Plus de 40 échantillons ont été recueillis afin d’être analysés. SAPETRO pense que le fait d’allier des données sismiques d’avant-garde à haut débit à des analyses géochimiques mettra clairement en évidence la présence de systèmes pétroliers actifs dans la zone du canal du Mozambique.

Malgré le mauvais temps y compris quelques cyclones qui sont passés dans la région, l’étude a été achevée de façon concluante grâce au système de remorquage profond de GeoStreamerTM.

Martin Trachsel, chef de la direction chez SAPETRO, s’est exprimé au sujet de cette transaction :

« Ceci est un accomplissement majeur pour SAPETRO, mais ce n’est que le début de l’aventure. La prochaine étape sera de voir comment PGS utilise son unique séparation de champs d’ondes ce qui améliorera l’interprétation finale des données. Au cours des 12 prochains mois nous espérons avoir un portfolio de perspectives sismiques et géochimiques en 3D pour le forage dans l’une des plus grandes provinces émergentes en hydrocarbure. »

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour South Atlantic Petroleum (SAPETRO).

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Uzoma Echegiri

Directeur des ventes

Tél : +2348033091652

E-mail : uzoma.echegiri@sapetro.com

Ou consultez notre site Web : http://www.sapetro.com

South Atlantic Petroleum (SAPETRO) (http://www.sapetro.com) est une entreprise nigériane, située en amont, de production et d’exploration de pétrole et de gaz avec un portfolio de 5 actifs au sein de 4 pays qui couvre le cycle entier de la chaîne de valeur d’exploration et de production. En plus de la production et de l’exploration en eau profonde au large du Nigéria, SAPETRO s’intéresse aussi au Bénin, au Territoire Français dans le Canal du Mozambique (TAAF) et à Madagascar.

South Atlantic Petroleum RC N°284117

SOURCE

South Atlantic Petroleum (SAPETRO)


Categories

%d bloggers like this: