Posted by: africanpressorganization | 10 May 2012

UNE MISSION DU CONSEIL DE SECURITE EN COTE D’IVOIRE, DU 20 AU 23 MAI


 

UNE MISSION DU CONSEIL DE SECURITE EN COTE D’IVOIRE, DU 20 AU 23 MAI

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 10 mai 2012/African Press Organization (APO)/ — Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI

 

Une délégation du Conseil de sécurité effectuera une visite de travail dans la sous-région notamment au Libéria, en Sierra Léone et en Côte d’Ivoire, où elle arrivera le 20 mai, a annoncé jeudi le Porte-parole adjoint de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Kenneth Blackman, au cours du point de presse hebdomadaire.

 

Selon M Blackman, la visite du Conseil de sécurité était à l’ordre du jour de la rencontre que le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d’Ivoire, Arnauld Akodjénou, a eu mardi 9 mai 2012, avec le Premier ministre ivoirien. Jeannot Ahoussou Kouadio à la primature.

 

« Outre le conseil de sécurité, M Akodjénou et son hôte ont fait un tour d’horizon de l’actualité, y compris le dialogue inter-ivoirien, les évasions des pénitentiaires et les questions sécuritaires », a indiqué M Blackman.

 

Revenant à l’agenda du Conseil de sécurité, le porte-parole a informé la presse qu’en Côte d’Ivoire, la délégation évaluera entre autres les progrès réalisés dans les domaines de la réforme du secteur de la sécurité et le désarmement, la démobilisation et la réinsertion, la situation sécuritaire, et la situation humanitaire à la frontière avec le Liberia. « Elle s’imprégnera des efforts consentis par les acteurs ivoiriens pour promouvoir la réconciliation aux niveaux local et national, et pour réaliser la bonne gouvernance ainsi que la lutte contre l’impunité et pour la justice impartiale », a-t-il précisé.

 

Au chapitre humanitaire, le Porte-parole a fait part de la visite à Taï, du Représentant spécial adjoint pour les affaires humanitaires, M. Ndolamb Ngokwey. La délégation humanitaire qu’il dirigeait s’est s’entretenu notamment avec les autorités et les personnes déplacées. « Il s’agissait d’une mission d’évaluation suite aux événements qui se sont déroulés dans la région au mois d’avril », a précisé M. Blackman.

 

Dans un autre registre, le porte-parole a souligné la journée d’échanges sur les médias et le processus Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) au profit d’une vingtaine de journalistes de la presse nationale. L’objectif, a expliqué M. Blackman, était d’outiller ces journalistes pour mieux couvrir et mieux expliquer le processus dont le rôle d’accompagnement de l’ONUCI est d’aider le Gouvernement ivoirien à élaborer un nouveau programme national de DDR et à sa mise en œuvre. Selon le Porte-parole, la Division DDR organise deux ateliers similaires à Bouaké, les 15 et 17 mai sur le thème de « L’appui des Nations Unies au DDR et à la lutte contre les armes légères et de petit calibre». D’autres seront également organisés par la Division, a-t-il ajouté.

 

Au plan militaire, le Porte-parole a annoncé l’arrivée le 4 mai dernier, du nouveau Commandant de la Force de l’ONUCI, le Général de Division Muhammad Iqbal Asi. Le General Iqbal Asi, de nationalité pakistanaise, remplace le Général Gnakoudé Béréna, qui a reçu, avant son départ de la Mission, la médaille d’honneur des Nations Unies et fait Chevalier de l’Ordre national par le Ministre ivoirien chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi.

 

L’ONUCI poursuit ses activités de sensibilisation à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale, dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire à travers ONUCI Tour, des activités sportives et culturelles, ainsi que des séminaires au profit des élus, cadres et membres du corps préfectoral, sur le processus de la réconciliation nationale et le renforcement des capacités en matière de culture de la paix auront lieu la semaine prochaine. Le premier séminaire aura lieu le 15 mai à Bondoukou pour la région du Zanzan. Le deuxième aura lieu le 16 mai à Yamoussoukro, pour la région du Bélier.

 

Un atelier de réflexion et d’échanges destiné aux médias et à la société civile se déroulera les 15-16 mai à Soubré sur le thème ” Le rôle des medias locaux et de la société civile dans le renforcement de la cohésion sociale et d’une sortie de crise réussie ».

 

Pour terminer, M Blackman a annoncé l’organisation par la section Etat de Droit de la mission, d’une journée portes-ouvertes au tribunal de 1ere instance de Bouaké. Cette activité, a-t-il expliqué, consiste à inviter les populations à venir rencontrer les magistrats et autres fonctionnaires qui travaillent au tribunal, pour mieux comprendre le travail de la justice. Cela, a souligné le porte-parole, permet aux populations qui ont longtemps souffert de l’absence de la justice, de se rapprocher du tribunal pour mieux faire respecter leurs droits. « Ceci, nous l’espérons, conduira à renforcer la confiance des populations envers la justice après la longue crise que la Côte d’Ivoire a connue », a indiqué M. Blackman.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: