Posted by: africanpressorganization | 27 March 2012

Togo : Poursuivre les actions de développement communautaire et renforcer les filets de sécurité sociale / 170 infrastructures socio-communautaires ; 10 000 possibilités d’emploi en milieu rural ; et lutte contre la malnutrition des enfants de familles démunies


 

Togo : Poursuivre les actions de développement communautaire et renforcer les filets de sécurité sociale / 170 infrastructures socio-communautaires ; 10 000 possibilités d’emploi en milieu rural ; et lutte contre la malnutrition des enfants de familles démunies

 

WASHINGTON, 27 mars 2012/African Press Organization (APO)/ — Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé ce jour en faveur de la République Togolaise, un don d’un montant de 14 millions de dollars US (soit environ 7 milliards FCFA) pour soutenir la mise en œuvre du Projet de Développement Communautaire et de Filets de Sécurité Sociale (PDCplus). Le nouveau projet va accroître l’accès des communautés pauvres aux infrastructures socioéconomiques de base et aux filets de protection sociale.

 

Le PDCplus va aider le Gouvernement à renforcer les actions entreprises dans le cadre de l’actuel Projet de Développement Communautaire (PDC) financé par la Banque mondiale. Environ 170 microprojets d’infrastructures socioéconomiques seront menés pour aider les populations à accéder à de meilleurs services de santé, d’éducation, d’eau et d’assainissement. Les communautés recevront des ressources pour entreprendre ces projets et seront habilitées à prendre en charge leur propre développement.

 

Avec ce nouveau financement de la Banque mondiale, le Togo mettra également en place les éléments constitutifs pour la mise en place d’un système national de filets sociaux. A travers des travaux publics à haute intensité de main-d’œuvre, tels que le reboisement et l’entretien des pistes de desserte, le projet offrira des emplois potentiels à 10.000 personnes, en mettant l’accent sur la jeunesse rurale. De plus, un programme pilote de transferts monétaires va cibler les enfants à risque de malnutrition ou déjà gravement sous-alimentés dans les régions de la Kara et des Savanes, où les taux de malnutrition sont les plus élevés dans le pays.

 

Monsieur Madani M. Tall, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, qui s’est réjoui de l’approbation de ce nouveau projet pour le Togo, a déclaré ce qui suit :

 

« Les résultats satisfaisants obtenus dans le cadre de nos interventions précédentes dans le domaine du développement communautaire au Togo ont été déterminants pour la préparation de cette nouvelle opération qui va contribuer davantage à réduire la vulnérabilité et renforcer la résilience des plus pauvres ».

 

Le PDCplus cadre ainsi parfaitement avec la nouvelle Stratégie de la Banque mondiale pour l’Afrique qui a consacré son deuxième pilier sur la réduction des vulnérabilités et le renforcement de la résilience pour mieux faire face aux divers chocs. Le projet s’aligne également sur la nouvelle Note de Stratégie Intérimaire de la Banque mondiale pour le Togo, et s’intègre dans les efforts des autorités togolaises pour promouvoir le développement à la base et améliorer le système national de sécurité sociale.

 

SOURCE 

The World Bank


Categories

%d bloggers like this: