Posted by: africanpressorganization | 14 February 2012

L’Allemagne aux côtés du Mali dans la lutte contre la famine au Sahel


 

 

L’Allemagne aux côtés du Mali dans la lutte contre la famine au Sahel

 

BAMAKO, Mali, 14 février 2012/African Press Organization (APO)/ — Le gouvernement fédéral allemand renforce l’aide humanitaire dans la région du Sahel, où se profile une crise alimentaire. 12,5 millions d’euros (environ 8,2 milliards FCFA) sont débloqués pour secourir les populations souffrant de la sécheresse.

Une grande partie de ces fonds sera mise à la disposition du Programme alimentaire des

Nations unies, qui déploie des mesures d’urgence dans les pays concernés. D’autres subsides

seront versés à des ONG allemandes et au Comité international de la Croix-Rouge, qui

prévoient eux aussi d’intervenir dans la région.

Au Mali, en plus de la Coopération “normale” Mali – Allemagne, plusieures activités

d’organisations allemandes sont déjà en cours:

– En coopération étroite avec ses partenaires maliens la Welthungerhilfe (ancien: Agro-

Action Allemande), financée par le gouvernement allemand avec 1 million d’euros (environ

656 millions FCFA), répond à l’insécurité alimentaire dans les communes des cercles de

Yélimané, Nioro, Dièma, Nara, Banamba, Bandiagara et Tenenkou. Cette aide s’inscrit dans le

cadre du “Plan d’operation d’urgence” (EMOP) élaboré par PAM.

– La GIZ, organisation de la coopération allemande, a entamé une action d’aide

alimentaire financée avec 1 million d’euros (environ 656 millions FCFA) dans les régions

administratives de Tombouctou et de Mopti du delta intérieur du Niger. Cette action sera mise

en oeuvre en complément aux programmes IPRODI (Irrigation de proximité dans le delta

intérieur du fleuve Niger) et PASSIP (Programme d’appui au sous-secteur de l’irrigation de

proximité) et en utilisant leurs structures. Elle consiste en l’achat et le stockage de riz (paddy)

ainsi que de sa distribution à des populations en situation d’insécurité alimentaire

– La GIZ réagit également à la crise alimentaire en utilisant des fonds de 41.000 euros

(environ 27 millions FCFA) dans le cadre de son projet PAPE (Projet d’Appui à la Politique

Environnementale) pour la commune de Ouan dans le nord de la région de Ségou.

– La Caritas recoit 0,5 million euros (environ 328 millions FCFA) pour la distribution

d’aide alimentaire et de semences, l’amélioration de l’infrastructure, l’éducation nutritionelle et

l’approvisonnement de 8 cantines scolaires pour 1.600 élèves dans la diocèse de

San/Tominian.

Des nouveaux fonds débloqués ce mardi dernier, le Mali bénéficera d’un montant d’environ

150.000 euros (environ 1 milliards FCFA) pour l’aide alimentaire et fournitures de base tels

que ustensils de cuisine, moustiquaires etc., pour des familles affectées pour unedurée de 3

mois distribués par l’intermédiaire du Comité international de la Croix Rouge. La Croix

Rouge recevra en plus 350.000 euros (environ 229,6 millions FCFA) pour la protection, la

prévention et l’assistance santé au Mali et au Niger.

“Nous n’abandonnerons pas les gens dans la misère”, a déclaré Dirk Niebel, ministre fédéral

de la Coopération économique et du Développement. “Les personnes touchées par la famine

dans la région du Sahel ont besoin de notre aide », a renchéri Markus Löning, délégué du

gouvernement fédéral à l’aide humanitaire.

 

SOURCE 

Ambassade d’Allemagne au Mali


 


Categories

%d bloggers like this: