Posted by: africanpressorganization | 18 January 2012

BADEA / Signature de quatre accords de prêts pour un montant total de 26,1 millions de dollars


 

 

BADEA / Signature de quatre accords de prêts pour un montant total de 26,1 millions de dollars

 

KARTHOUM, Soudan, 18 janvier 2012/African Press Organization (APO)/ — Cérémonie de signature de quatre nouveaux accords de prêts a eu lieu le 18/01/2012 à Khartoum entre la BADEA et quatre pays africains bénéficiaires, à savoir: le Burkina Faso, la République du Bénin, la République de Côte d’Ivoire, et la République du Tchad.

 

Ces prêts, octroyés par la BADEA à des termes concessionnels, visent à contribuer au financement des projets de développement de l’infrastructure, agriculture et développement rural et le secteur privé dans ces pays.

 

Le montant total des accords de prêts signés s’élève à 26,1 millions de dollars, répartis comme suit:

 

Burkina Faso:-

 

– 1.5 millions de dollars, au profit du Burkina Faso pour financer une Ligne de Crédit en faveur du Fonds d’Appui aux Initiatives des Jeunes. Ce prêt est remboursable sur une période de 20 ans, y compris un délai de grâce de 5 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

 

Le Projet consiste à financer, à travers` des prêts, des petits et microprojets promus par les jeunes ayant suivi avec succès une formation en entreprenariat ou par les groupements ou associations de jeunes dont les dirigeants ont suivi cette formation:-

 

 

    contribuer à la mise en œuvre de la stratégie du secteur de la microfinance ;

    permettre aux jeunes qui constituent l’une des catégories sociales les plus fragiles de bénéficier des services des institutions de microfinance ;

    contribuer à l’insertion socio-professionnelle des jeunes par la création des opportunités d’emplois,

    contribuer à l’amélioration des conditions de vie des jeunes.

 

La République du Bénin:

 

– 10,40 millions de dollars, au profit de la République du Bénin pour contribuer au financement du projet de la construction d’un pont sur le fleuve de Mono. Le projet s’inscrit dans le cadre du programme de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et vise à réduire l’utilisation des bateaux pour les déplacements de part et d’autre du fleuve entre la république du Benin et celle du Togo, à réduire le temps de déplacement et améliorer le trafic ainsi que les échanges commerciaux entre le Bénin et le Togo. Le projet permet, également, la circulation des personnes et des marchandises entre la République du Nigeria à l’Est en passant par le Benin vers les Républiques du Togo et du Ghana à l’Ouest.

 

Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

 

La République de Côte d’Ivoire:

 

– 6 millions de dollars, Prêt additionnel, au profit de la République de Côte d’Ivoire pour contribuer au financement du projet “Pont Jacqueville”. Le projet vise à limiter la traversée du lac Ebrie par les moyens de transport fluvial pour réduire sa durée, à développer les unités industrielles et touristiques dans les régions côtières et à améliorer les conditions de transport entre la ville de Jacqueville et les autres régions du pays.

 

Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

 

La République du Tchad:

 

–     8,20 millions de dollars, au profit de la République du Tchad, pour contribuer au financement du projet de développement durable des villages dans la région de “Salamat”. Le projet s’inscrit dans le cadre “des villages durables/villages du millénaire” qui visent à contribuer aux objectifs du millénaire pour le développement. Il s’inscrit, également, dans le cadre de la stratégie du pays pour réduire les effets de la pauvreté et contribuer à l’autosuffisance alimentaire et à l’amélioration du niveau de vie de la population de la zone du projet, et ce, en améliorant la production agricole et animale et assurer l’accès des habitants aux différents services sociaux.

 

Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

 

 

Les accords de prêts ont été signés, au nom de la BADEA par S.E.M. Abdelaziz KHELEF, Directeur Général, et pour les pays bénéficiaires par:

 

 

    M. Lene Segbo Directeur Général de la Coopération, Ministère de l’Économie et des Finances, au Burkina Faso.

 

    S.E.M. Ferdinand MONTCHO, Ambassadeur du Bénin auprès de la République d’Éthiopie.

 

    S.E.M.TANOH BOUTCHOUE BERNARD, Ambassadeur de Côte d’Ivoire auprès de la République d’Égypte et la République du Soudan.

 

    S.E.M.MAHAMAT ABDERAHIM ACYL, Ambassadeur du Tchad auprès de la République du Soudan.

 

SOURCE 

Arab Bank for Economic Development in Africa (BADEA)


Categories

%d bloggers like this: