Posted by: africanpressorganization | 13 January 2012

Appui de l’Union européenne aux régions défavorisées en Tunisie / Signature de la Convention de financement du Programme d’Appui au Développement des Zones Défavorisées


 

 

Appui de l’Union européenne aux régions défavorisées en Tunisie / Signature de la Convention de financement du Programme d’Appui au Développement des Zones Défavorisées

 

TUNIS, Tunisie, 13 janvier 2012/African Press Organization (APO)/ — Le 12 janvier 2012, le Ministre de l’investissement et de la coopération internationale, M. Riadh Bettaïeb, et le Chef de Délégation de l’Union européenne en Tunisie, M. Adrianus Koetsenruijter, ont signé une Convention de financement pour le Programme d’appui aux zones défavorisées (PAZD), d’un montant de 20 millions d’euros sur cinq ans.

 

Depuis la révolution, l’Union européenne a en effet décidé de s’engager mieux et d’avantage dans ces régions. Le PAZD assistera les autorités tunisiennes dans la mise en œuvre des composantes régionales et sociales du Plan national de relance de l’économie, à savoir le plan d’appui aux zones défavorisées qui comporte des mesures spécifiques portant sur le développement régional et la lutte contre la pauvreté.

 

Le nouveau programme permettra ainsi de :

 

 soutenir les emplois à court terme des travailleurs peu qualifiés et améliorer l’employabilité des sortants de la formation professionnelle, à travers le financement de chantiers d’utilité publique à fort potentiel de création d’emplois temporaires. Le programme valorise la création et la consolidation de l’emploi décent dans cinq des régions les plus défavorisées à savoir Gafsa, Sidi Bouzid, Kasserine, Le Kef et Siliana. Pour la mise en œuvre de ce programme, l’Union européenne s’appuiera sur le Bureau international du travail.

 

•    améliorer les conditions de vie des populations dans les quartiers défavorisés des zones urbaines et favoriser la reprise de l’activité économique dans ces quartiers, à travers la réhabilitation d’une bonne centaine de quartiers défavorisés. La contribution de l’Union européenne, en appui à l’action de l’Agence française de développement, couvrira la part d’autofinancement à la charge des communes due à la Caisse des Prêts et de Soutien aux Collectivités Locales (CPSCL), l’organisme financier des collectivités locales.

 

•    appuyer le développement de réseaux de distribution de services de micro finance pour renforcer leur présence prioritairement dans les 14 gouvernorats défavorisés du pays et améliorer l’environnement de la micro-finance en Tunisie. Le projet permettra d’augmenter significativement le nombre de clients des institutions de microcrédits dans ces zones. Ces initiatives seront appuyées à travers un appel à propositions et des subventions.

SOURCE 

Délégation de l’Union européenne en Tunisie


Categories

%d bloggers like this: