Posted by: APO | 21 December 2011

Le Président du Soudan du Sud s’engage à suivre la norme mondiale de transparence

Le Président du Soudan du Sud s’engage à suivre la norme mondiale de transparence

   

[2011-12-21]

   

 

OSLO, Norvège, December 21, 2011 /PRNewswire/ —

Le Président sud-soudanais Salva Kiir a annoncé que son gouvernement allait mettre en œuvre l’ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives), la norme mondiale relative à la transparence des revenus issus de ressources naturelles.

http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20111221/501307

« Cet engagement visant à mettre en œuvre l’ITIE s’inscrit dans le cadre de ma déclaration du 21 septembre, indiquant que mon gouvernement s’engage à garantir que le Soudan du Sud entre dans une nouvelle ère en matière de gouvernance, de démocratie, d’imputabilité et de transparence », a déclaré le Président Kiir.

S’exprimant au sujet de l’annonce du Président Kiir, Clare Short, Présidente de l’ITIE, a affirmé : « Le Soudan du Sud est confronté à des défis significatifs pour les années à venir. En suivant la norme ITIE, le Président Kiir et son gouvernement ont démontré leur engagement à faire les choses avec transparence et à rendre compte aux citoyens sud-soudanais. »

Mettre en œuvre la norme ITIE garantit que tous les paiements provenant d’activités pétrolières ou minières au Soudan du Sud soient publiés dans un rapport ITIE annuel permettant à tous les citoyens sud-soudanais de voir ce qu’ils reçoivent de leurs ressources naturelles. Ce rapport peut être utilisé pour recommander comment le Soudan du Sud peut améliorer la gestion des revenus provenant de ses ressources. Le processus sera supervisé par un « groupe pluripartite ITIE sud-soudanais » composé de représentants du gouvernement, d’entreprises extractives et d’organisations de la société civile.

  1. Les membres des médias sont invités à poser leurs questions à Anders Tunold Kråkenes, Directeur des communications au Secrétariat international de l’ITIE, par téléphone, en composant le +47-4666-2888 ou par e-mail, à l’adresse : akrakenes@eiti.org.
  2. Mlle Short a été élue Directrice du Conseil d’administration international de l’ITIE lors de la Conférence mondiale de l’ITIE à Paris, en mars 2011. Mlle Short a occupé le poste de Secrétaire d’État britannique pour le Développement international (1997-2003).
  3. L’ITIE est une coalition de gouvernements, entreprises, groupes de la société civile, investisseurs et organisations internationales. Tous ces constituants sont représentés au Conseil, qui est présidé par Clare Short.
  4. 35 pays mettent actuellement en œuvre la norme ITIE, et sont reconnus comme étant soit Candidat à l’ITIE, soit Conforme à l’ITIE : Afghanistan, Albanie, Azerbaïdjan, Burkina Faso, Cameroun, République d’Afrique centrale, Tchad, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Gabon, Ghana, Guatemala, Guinée, Indonésie, Iraq, Kazakhstan, Kirghizistan, Libéria, Madagascar, Mali, Mauritanie, Mongolie, Mozambique, Niger, Nigeria, Norvège, Pérou, République du Congo, Sierra Leone, Tanzanie, Timor-Leste, Togo, Trinidad & Tobago, Yémen et Zambie.
  5. En octobre 2011, le Président américain Obama a annoncé que les États-Unis mettraient en œuvre l’ITIE, et l’Australie s’est engagée à piloter l’ITIE.

 

Contact : Anders Tunold Kråkenes, Directeur des communications au Secrétariat international de l’ITIE, +47-4666-2888 ou akrakenes@eiti.org

 

 

 


Categories

%d bloggers like this: