Posted by: africanpressorganization | 15 December 2011

Le PAM prévient que plus de 2,5 millions de personnes auront besoin d’une aide alimentaire au Sud-Soudan


 

 

Le PAM prévient que plus de 2,5 millions de personnes auront besoin d’une aide alimentaire au Sud-Soudan

 

GENEVE, Suisse, 15 décembre 2011/African Press Organization (APO)/ — Chris Nikoi, Directeur pays au PAM:

 

“Le spectre de la famine se rapproche du Sud-Soudan, causé par les mauvaises récoltes, la sécheresse et l’insécurité. Les prix alimentaires ont déjà doublé ou triplé dans certaines zones, laissant des centaines de milliers d’enfants vulnérables à la malnutrition à un stade clé de développement de leurs jeunes vies.”

 

La réponse du PAM au Sud-Soudan

 

Le PAM va étendre en 2012 ses opérations pour soutenir les 2,7 millions de personnes victimes de la faim et touchées par le conflit. Les mauvaises récoltes résultant de précipitations irrégulières ont conduità des prix alimentaires très élevés, qui viennent s’ajouter au conflit, à la désorganisation du marché due à la fermeture des frontières et une augmentation du nombre des rapatriés et personnes déplacées. Le déficit céréalier national est estimé à 400 000 tonnes en 2012, selon de récentes évaluations par le PAM et la FAO.

 

Pour protéger les esprits et les corps des enfants dans les mille premiers jours de la vie, le PAM fournira des aliments complémentaires hautement enrichi à plus de 500 000 enfants, femmes enceintes et mères allaitantes.

 

Le conflit et l’insécurité croissante – en particulier l’utilisation de mines – combinés à une infrastructure routière déjà pauvre, entravent l’accès humanitaire.

 

La fermeture fréquente de la frontière entre le Sud- Soudan et le Soudan perturbe le commerce des denrées alimentaires, conduisant à des pénuries et à des prix alimentaires élevés dans les États frontaliers du Sud-Soudan, et affectent la capacité du PAM à reconstituer rapidement ses stocks alimentaires qui s’épuisent peu à peu.

 

Le PAM a un besoin urgent d’environ 92 millions de dollars afin de répondre aux besoins alimentaires dans le Sud-Soudan au cours des quatre premiers mois de 2012.

 

Il est essentiel que le PAM ait les ressources nécessaires pour acheminer les produits alimentaires sur place avant la fin mars, puisque 60% du pays est coupé une fois le début des pluies en mars et avril.

 

En plus d’une aide d’urgence, l’opération du PAM au Sud-Soudan en 2012 aidera les communautés et les familles à devenir plus autonomes et productives grâce par exemple au programme « Food for Assets », tout en jetant les bases d’autres projets pour construire durablement un futur stable.

 

 

VIDÉO disponible (de l’Etat du Nil Supérieur , au Sud-Soudan)

 

https://www.yousendit.com/download/T2dkR0lkQ1JGOFJESjhUQw

 

PHOTOS disponibles (de l’Etat du Nil Supérieur ,au Sud-Soudan)

 

https://rcpt.yousendit.com/1315417774/27b36a90b1e9bb7dc47813f0eca441be

 

En cas de publication : crédit WFP/Challiss McDonough

 

Suivez nous sur Twitter: @wfp_media and @wfp_africa

 

SOURCE 

World Food Program (WFP)


Categories

%d bloggers like this: