Posted by: africanpressorganization | 30 November 2011

Côte d’Ivoire / Le chef de l’ONUCI et le premier ministre ivoirien discutent des préparatifs des élections législatives


 

Côte d’Ivoire / Le chef de l’ONUCI et le premier ministre ivoirien discutent des préparatifs des élections législatives

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 30 novembre 2011/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Bert Koenders, a eu mercredi 30 novembre 2011, une séance de travail avec le Premier ministre Guillaume Soro qui avait à ses côtés le Ministre Délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi.

 

Les entretiens ont porté sur les derniers réglages logistiques et sécuritaires dans le cadre de l’élection des députés prévue le 11 décembre prochain. Selon M. Koenders, les échanges lui ont permis de réaffirmer que l’ONUCI était prête sur le plan logistique pour la tenue des élections à la date indiquée. Mais le chef de la mission onusienne a indiqué avoir insisté sur l’importance de la question sécuritaire afin que les électeurs des différents candidats puissent se sentir libres de voter.

 

« Nous avons évoqué la sécurité des élections, nous avons parlé aussi de la situation politique. C’est très important que nous fassions ces élections dans un contexte maximal d’inclusivité, également pour que la presse puisse s’exprimer librement dans un contexte de responsabilité bien sûr, mais c’est aussi important d’avoir la liberté de la presse dans ce pays » a indiqué M. Koenders.

 

Suite aux allégations affirmant que certains partis pourraient ne pas prendre part au scrutin du 11 décembre 2011, le Chef de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Bert Koenders, a lancé un appel en faveur de la participation de tous les partis politiques qui doivent voir la nécessité de tourner la page. C’est important qu’il y ait maintenant après la crise, un Parlement avec le maximum de tendances. Alors je voudrais aussi leur demander de parler avec moi si c’est nécessaire mais surtout d’avancer dans le contact de l’esprit démocratique de ce pays », a-t-il rappelé.

 

Au sujet du transfèrement à la Haye de l’ex-Président Laurent Gbagbo et de la position de l’ONUCI sur cette question, M. Koenders a indiqué en avoir pris note. « Cela vient de la Cour Pénale Internationale (CPI), et l’ONUCI n’est pas impliquée dans cette décision », a-t-il précisé.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: