Posted by: africanpressorganization | 9 November 2011

Côte d’Ivoire / Le Représentant spécial évoque la sortie de crise avec le ministre ivoirien de la justice


 

 

Côte d’Ivoire / Le Représentant spécial évoque la sortie de crise avec le ministre ivoirien de la justice

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 9 novembre 2011/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Bert Koenders, a poursuivi mardi 09 novembre 2011, ses rencontres avec les autorités ivoiriennes. En début d’après-midi, il a échangé avec le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Jeannot Ahoussou, pour évoquer avec lui le processus de sortie de crise en Côte d’Ivoire.

 

A sa sortie d’audience, le nouveau chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a rappelé que la Mission travaillait avec le Ministère de la Justice sur les questions pénitentiaires, la réforme du secteur de la sécurité, ainsi que sur la question de l’ouverture des tribunaux. « C’est très important pour donner un sentiment de sécurité à la population. Nous avons parlé en général des cas de justice dans le pays et j’ai dit aussi que je suis prêt avec lui, à soutenir le travail énorme qui a déjà été fait et qui doit être fait pour la sécurité des citoyens », a indiqué M. Koenders.

 

Concernant la libération annoncée mardi par certains journaux, de certaines personnalités de l’ancien régime détenus dans le cadre de la crise postélectorale et sur l’impact que cette décision pourrait avoir sur les futures législatives, M. Konders a indiqué avoir été informé de cette nouvelle par les quotidiens du jour. Il a toutefois rappelé qu’une telle décision ne relevait que du ressort de la justice ivoirienne qui fonctionne dans le cadre d’un système de séparation des pouvoirs. « On attend la décision qui sera prise pour voir ce qu’elle signifie pour l’opposition et pour les autres partis politiques. Mais on peut dire qu’on a fait le constat qu’il est important pour toutes les tendances dans ce pays de prendre part aux élections, mais il faut tenir compte aussi de l’indépendance des juges » a précisé M. Koenders.

 

Rebondissant sur le même sujet, le Ministre Ahoussou Jeannot a rappelé la volonté du Chef de l’Etat ivoirien de construire un Etat de droit. « Les juges sont au travail, nous attendons les résultats de leurs délibérations en toute indépendance. Le Président de la République et le Gouvernement n’entendent pas se mêler des problèmes de justice. La prise de décisions des juge est de leur niveau », a souligné M. Ahousou. Il a cependant rappelé que le Ministère qui a été saisi sur cette question a saisi à son tour, le Procureur général de la Cour d’Appel comme l’y autorise la loi.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: