Posted by: africanpressorganization | 17 August 2011

La Suisse renforce son aide en faveur des victimes de la sécheresse dans la Corne de l’Afrique


 

 

La Suisse renforce son aide en faveur des victimes de la sécheresse dans la Corne de l’Afrique

 

BERNE, Suisse, 17 août 2011/African Press Organization (APO)/ — Face à la terrible famine qui sévit actuellement dans la Corne de l’Afrique, la Suisse renforce son aide humanitaire en faveur de la population touchée. A cet effet, le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui un crédit supplémentaire de 20 millions de francs. Ce montant sera destiné en priorité à la population du Sud de la Somalie, aux enfants sous-alimentés du camp de réfugiés de Dadaab et aux communes d’accueil du Nord du Kenya.

 

La terrible famine qui frappe la Corne de l’Afrique prend une ampleur dramatique. La situation est particulièrement grave au Sud de la Somalie, où la famine ne cesse de se propager et où l’ONU a décrété l’état de famine dans quatre districts. Selon les estimations de l’ONU, le nombre de personnes ayant besoin d’une aide d’urgence dans la Corne de l’Afrique dépasse largement les 12 millions. Loin de se limiter à la Somalie, la famine sévit aussi dans le Sud de l’Ethiopie, le Nord du Kenya et à Djibouti. Quelque 2 millions d’enfants sont gravement sous-alimentés et plus de 500 000 d’entre eux se trouvent actuellement en danger de mort.

 

Face à l’ampleur dramatique de cette famine, le Conseil fédéral a approuvé ce jour un crédit supplémentaire de 20 millions de francs. Cette contribution vise avant tout

 

· à soutenir des programmes alimentaires en faveur des enfants sous-alimentés du camp de réfugiés de Dadaab, des communes d’accueil au Kenya et des habitants du Sud de la Somalie ;

 

· à donner des perspectives d’avenir à de jeunes réfugiés dans le camp Dadaab grâce à une formation ;

 

· à soutenir les personnes tributaires d’une aide dans les communes d’accueil, afin de réduire les tensions entre la population locale et les réfugiés dans le Nord du Kenya.

 

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a visité début août 2011 le camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya, pour se faire une idée concrète de la situation et évaluer les conditions d’un éventuel renforcement de l’aide humanitaire de la Suisse. Une équipe d’intervention rapide du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) se trouve sur place depuis fin juillet 2011 pour définir les mesures requises et poser les premiers jalons de son action.

 

En plus de l’aide d’urgence requise, la Suisse estime que des investissements s’imposent dès à présent dans le secteur de l’agriculture et de la production animale dans les régions touchées. Elle soutient en cela l’ONU et la communauté internationale, qui plaident en faveur d’un redressement rapide du secteur agricole pour éviter que de telles crises ne se reproduisent.

 

L’action menée par la Suisse dans la Corne de l’Afrique au titre de l’aide d’urgence remonte aux années 90. Depuis le début de l’année, l’Aide humanitaire de la Confédération a déjà consacré quelque 19 millions de francs à cette région. Six experts du CSA ont par ailleurs été détachés auprès de différentes agences de l’ONU.

 

SOURCE 

Switzerland – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: