Posted by: africanpressorganization | 29 July 2011

La cour de justice du COMESA organise un séminaire de publicité


 

 

La cour de justice du COMESA organise un séminaire de publicité

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 29 juillet 2011/African Press Organization (APO)/ — Un séminaire de publicité sur la Cour de justice du Marché commun d’Afrique orientale et australe (COMESA), sous le thème «Assurer l’intégration économique en apportant la justice au marché commun» s’est tenu les 26 et 27 juillet 2011, au siège de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, Ethiopie. Le séminaire de publicité a été ouvert en présence de M. Erastus Mwencha, Vice-président de la Commission de l’Union africaine (CUA); du Juge Justice Nzamba Kitonga, Président de la Cour de justice du COMESA et de M. Tegene Getaneh, le Juge de la Cour suprême fédérale d’Ethiopie.

 

Le séminaire de publicité a été organisé par la Cour de justice du COMESA, en collaboration avec l’UA. Il a été organisé dans le cadre de la sensibilisation sur les opérations de la Cour de justice du COMESA avec des perspectives juridique et économique. Le séminaire avait pour but de discuter des voies et moyens d’asseoir l’intégration économique en instaurant la justice au marché commun.

 

M. Mwencha a indiqué que le COMESA et l’Union africaine sont liés et doivent se soutenir mutuellement afin de construire l’intégration économique continentale pour l’Afrique. «La Cour du COMESA, dans la poursuite de son mandat en vertu du Traité du COMESA, est déterminée à offrir une justice économique en assurant le règlement pacifique des différends entre les États membres et entre les citoyens du Marché commun de l’Afrique orientale et australe», a rappelé le Vice-président.

 

M. Sindiso Ngwenya, Secrétaire général du COMESA, a indiqué que la Cour devrait assumer pleinement son rôle en tant qu’acteur principal dans l’intégration de la région et du continent, en encourageant les États membres à remplir leurs obligations en vertu du traité et des décisions. “Nous avons adopté et mis en œuvre des programmes efficaces pour la facilitation du commerce, les infrastructures, l’agriculture et un éventail de programmes complémentaires liés au commerce afin de consolider le marché intérieur” a t-il dit.

 

Au cours du séminaire, M. Nzamba Kitonga a rappelé que la Cour de justice du COMESA a été créée comme une seule chambre, mais en 2003, la cour a été élargie. La cour a traité en 17 ans plus de 40 cas au sein des Etats membres du COMESA. Le cas éthio-érythréen est un exemple parmi tant d’autres. “Nous devons toujours garder à l’esprit que des mécanismes de résolution pacifique des conflits et un système d’arbitrage ne sont pas un luxe. Ils sont une garantie pour la stabilité nationale, régionale, continentale et internationale “, a t-il ajouté.

 

Par ailleurs, le Président, a reconnu que la Cour est mandatée pour faire face à plusieurs types de conflits, tels que: les différends commerciaux entre les États membres, les barrières tarifaires et douanières, l’origine des marchandises, les produits contrefaits et les politiques protectionnistes, les différends commerciaux entre les individus ou les sociétés et les états, entre autres.

 

Prenant la parole M. Getaneh a déclaré que la magistrature éthiopienne serait également intéressée par les activités de la Cour de justice du COMESA, autant que la création de la Cour du COMESA est issue d’un traité supranational auquel l’Éthiopie est partie.

 

En outre, le Juge en Chef, a souligné le besoin de transparence, dans la mesure où la Cour de justice du COMESA est relativement nouvelle et jeune et dessert une population de près d’un demi-milliard, 19 Etats souverains avec une multiplicité de systèmes juridiques et judiciaires.

 

Le séminaire de publicité de deux jours de la Cour de justice du COMESA a été un succès avec des résultats remarquables, qui ont suscité l’intérêt des parties prenantes. Selon les organisateurs, “l’espoir émoussé dans la Cour du COMESA qui n’était pas très bien connu par ses États membres a été ressuscité après les présentations faites par toutes les personnes ressources, tels que les juges de la COMESA, les responsables de l’UA et d’autres experts”. Le séminaire a également été l’occasion d’améliorer et de renforcer la sensibilisation des participants sur les opérations de la Cour de justice du COMESA.

 

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site: http://www.au.intet http://www.comesa.int

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: