Posted by: africanpressorganization | 28 July 2011

France / Burundi / Liberté des médias (28 juillet 2011)


 

 

France / Burundi / Liberté des médias (28 juillet 2011)

 

PARIS, France, 28 juillet 2011/African Press Organization (APO)/ — Le directeur de cabinet du ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, a convoqué l’ambassadeur du Burundi en France le 27 juillet pour lui faire part de notre vive inquiétude après à la condamnation en première instance de notre compatriote Patrice Faye à 25 ans de prison.

Nous nous interrogeons notamment sur les incohérences du dossier et les manquements graves de la procédure, notamment le maintien en détention de M. Faye au-delà du terme légal et l’impossibilité pour lui de suivre correctement les débats.

Tout État qui se veut démocratique doit respecter le droit à un procès équitable.

La France souhaite maintenir sa coopération avec le Burundi. Elle attend des autorités de ce pays ami qu’elles respectent les libertés publiques et la bonne gouvernance.

C’est ce qui a été rappelé à l’ambassadeur.

Nous sommes en contact étroit avec la famille de M. Faye.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: