Posted by: africanpressorganization | 21 July 2011

Côte d’Ivoire / Retranscription du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI


 

 

Côte d’Ivoire / Retranscription du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 21 juillet 2011/African Press Organization (APO)/ — Retranscription du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI

 

Kenneth Blackman (Porte-parole adjoint de l’ONUCI) : Bonjour chers confrères, consœurs et collègues. Bienvenue à la conférence de presse hebdomadaire de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire. Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Y.J. Choi, continue sa mission à New York, où il a présenté, lundi, le 28e rapport du Secrétaire général sur la Côte d’Ivoire. Nous en avons fait imprimer des exemplaires, que nous allons distribuer à la fin de la conférence de presse. M. Choi a également eu des consultations avec de hauts fonctionnaires des Nations Unies au sujet d’un soutien accru au Gouvernement ivoirien, notamment dans les domaines de la sécurité, la réconciliation nationale et les défis du processus électoral.

 

Le Représentant spécial adjoint, M N’dolamb Ngokwé, est parti ce matin pour l’Ouest du pays, en compagnie de Mme le Ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, des fonctionnaires de ce ministère, et des représentants d’agences humanitaires des Nations Unies, notamment l’UNICEF, l’ONU-Femmes et le FNUAP. Ils seront aujourd’hui à Duékoué. Demain ils visiteront Man et Danané. La délégation visitera des camps de déplacés, des coopératives de femmes, et un projet à impact rapide. Il y aura également des rencontres avec les autorités administratives de la région.

 

Dans le cadre du renforcement de la sécurité dans la région frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Liberia, une délégation de l’ONUCI, conduite par le chef-staff, le Général de Brigade Saleh Bala, se rendra au Liberia le samedi 23 juillet pour une séance de travail de deux jours avec les autorités militaires de l’UNMIL.

 

Il s’agit de la quatrième réunion entre les forces de l’UNMIL et de l’ONUCI dans le cadre de la collaboration militaire bilatérale, qui vise, notamment, à assurer la sécurité de la frontière ivoiro-libérienne. A cet effet, les deux forces effectuent déjà des patrouilles terrestres et aériennes combinées et planifiées, et ils procèdent régulièrement à des échanges d’information. Lors de la réunion de ce weekend, il est aussi prévu de faire une échange d’expériences sur le déroulement des élections en période postcrise, en préparation des scrutins prévus dans les deux pays.

 

En ce qui concerne les opérations de sécurisation habituels, les forces onusiennes ont effectué 1,203 patrouilles terrestres et aériennes au cours de la semaine passée. Elles continuent également les patrouilles mixtes avec leurs homologues des Forces républicaines de Côte d’Ivoire en vue de contribuer à l’amélioration de la situation sécuritaire.

 

Sur le plan humanitaire, la Force de l’ONUCI a offert des soins médicaux gratuits à environ 1.000 personnes et distribué 36 000 litres d’eau potable. Toujours dans le même ordre d’idées, le Commandant de la Force, le général Gnakoudé Béréna, a inauguré, samedi 16 juillet, un bâtiment scolaire réhabilité par le bataillon togolais à Ahoué, un village situé à 130 km au nord-ouest d’Abidjan. Ce bâtiment a été réhabilité grâce à un projet à impact rapide de la mission.

 

Sur le plan du DDR, une séance de remise volontaire d’armes légères, de grenades et de munitions organisée par l’ONUCI, à travers sa Division Désarmement, Démobilisation et Réintégration aura lieu demain vendredi à Yopougon. C’est la quatrième séance de remise d’armements dans le cadre d’une opération qui est menée par l’ONUCI en collaboration avec la Commission nationale des armes légères de petit calibre et le Programme national de réinsertion et de réhabilitation communautaire (PNRRC), avec le soutien des FRCI.

 

En ce qui concerne la promotion d’un environnement post crise apaisée, la mission continue sa campagne de sensibilisation à travers plusieurs régions du pays. C’est ainsi que des activités sportives et des séances d’échanges avec les populations seront organisées, dans les jours qui viennent dans des localités comme Didiévi, Logoualé, Séguéla, Daoukro et Duékoué.

 

Dans le cadre du partenariat établi avec les artistes de Côte d’Ivoire, l’ONUCI organise une rencontre à Sebroko, le 27 juillet, pour faire le bilan de cette collaboration et pour voir comment on peut continuer à collaborer dans les activités de sensibilisation de la Mission pour un environnement apaisé.

 

Voilà ce que j’avais pour vous. Si vous avez des questions, vous êtes libres de les poser.

 

Sidoine Yao (Alerte Info) : J’ai une question qui n’a peut-être rien à voir avec les points que vous venez de faire. Cela concerne le conseil des ministres qui a eu lieu hier à Yamoussoukro. Il a été dit que le contingent marocain devrait être entendu par rapport aux évènements qui ont lieu à Duékoué. Sur le fait qu’un chef milicien devrait être entendu et que cet individu a du être déplacé de là bas pour venir ici à Abidjan. On ne sait pas trop ce qui s’est passé, et mois j’aimerais avoir un peu plus d’éclaircissements.

 

KB ; J’ai lu des compte rendus dans les journaux qui parlait de cette question. J’avoue que je n’ai pas d’information là-dessus. Nous allons essayer de voir ce qui s’est réellement passé et le temps venu, nous vous ferons part de l’information que nous avons.

Merci bien et à la semaine prochaine.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: